vendredi, 31 octobre 2008 02:09

La pose de la première pierre

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Raffinerie_NigerLa raffinerie dont la pose de la première pierre a eu lieu cette semaine a suscité, il faut le reconnaitre, des élans de patriotisme tant au Niger que sur les forums de la diaspora Nigérienne. Il y’en a même, qui ont appelé à la construction prochaine d’une centrale nucléaire. Toute cette liesse populaire, quasi générale, dénote d’une envie certaine de sortir du cercle vicieux du sous-dévéloppement.

Et apparemment , le Président a compris cela en entreprenant, ces derniers mois, la pose de plusieurs pierres. On doit, certes, reconnaître que ce sont là des actions salutaires. Je voudrais simplement qu’on les replace dans leur vraie dimension. Sans vouloir jouer à l’oiseau de mauvaise augure, j’aurais voulu que sur ces forums au moins, l’on s’évertue à autre chose qu’à vouloir rivaliser de nationalisme, parfois complètement déplacé.

Que le Président pose des pierres, cela est honorable mais tout de même, il faudrait attendre que la pierre ‘’fasse des petits’’ avant de commencer à jubiler et à agir comme si c’était déjà fait.

Que le Président pose des pierres, cela est une bonne chose mais de grâce cessons de nous comporter comme des enfants devant de nouveaux jouets. On a, apparement, tendance à n’apprécier que ce qui est nouveau. Et les anciennes structures, on en fait quoi? Par exemple, concernant le seul pont (pour l’instant) de Niamey, est-ce que les TP ont au moins une idée réelle de son état. Car il faut s’assurer de disposer de 2 ponts, pour quelques années encore, mais pas d’un seul car ce serait revenir à la case départ, n’est-ce pas ?

Que le Président pose des pierres, cela est assurément honorable, mais qu’elles sont les actions prises pour que le présent soit moins difficile à endurer? Car après tout, nous savons tous, que les problèmes du Niger ne sont pas seulement qu’affaire d’infrastructures.

Que le Président pose des pierres, c’est qu’il fait son travail car c’est certainement une partie de son ‘’boulot’’, mais peut-on en toute honnêteté penser à une quelconque centrale nucléaire?
Je suis d’avis que ceux qui ont suggeré cette idée, veulent nous détourner des vrais enjeux en nous entrainant dans une pure diversion. Pensent-ils, un seul instant, que nous sommes plus intelligents, au Niger, que tous ceux pour qui le pétrole continue d’être source de vrais problèmes? Je suppose que non. 
Alors, ils auraient dû proposer une réflexion qui pourrait éventuellement nous éviter ce genre de catastrophes.
En outre, ce n’est pas, à mon avis, être défaitiste que de penser que le Niger n’a pas un réel besoin d’une centrale nucléaire, pas pour l’instant en tout cas, centrale dont la technologie nous est complètement inaccessible. Quand je dis inaccessible, il  faudrait entendre qu’un transfert de technologie est difficilement envisageable. Surtout que, même pour une raffinerie, on n’en a pas fait mention. 
Pour ceux qui continueraient, malgré tout, à penser que l’on a besoin de cet outil, alors il ne faudrait pas qu’ils oublient que le tout ce n’est pas de la construire, mais de pouvoir la gérer et l’entretenir. C’est un danger autrement plus grand que celui qu’a failli causer l’effondrement du Palais du Congrès, à la veille de l’ouverture de la Conférence Nationale, qu’une centrale peut occasionner...

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

30 Octobre 2008
Publié le 31 Octobre 2008

Dernière modification le mardi, 28 février 2012 13:15

Idées et opinions