Sanef 2018

mardi, 07 juin 2016 05:58

Niger : Solidarité et Sacrifice

Évaluer cet élément
(0 Votes)

 Abdoulaye HASSANE DIALLO 6En ce mois béni de Ramadan j’adresse mes condoléances les plus douloureuses aux familles qui ont perdu des parents au cours des attaques engendrées par Boko Haram.  Je prie Allah qu’il leur accorde une place dans son Royaume Eternel. Amine. Quant à nos héros militaires et civils qui résistent coûte que coûte contre la barbarie de ces malfrats, qu’ils trouvent ici le témoignage de mon affection Citoyenne et Républicaine . Cette contribution m’a été imposée par ces attaques répétées et meurtrières dont font objet nos populations de Diffa et de Bosso . De la part de ces criminels .

Cela , depuis un certain temps pour ne pas dire depuis que cette secte est née sans doute des guerres contre l’Irak, notre voisin la Libye et pourquoi pas en Syrie ? Nous n’avons jamais cessé de condamner les poudrières nées des bombardements incessants des peuples qui n’avaient rien demandé d’autre que la paix. Si SADDAM Houssein, Moamar El KADAFI et Bachard El ASSAD étaient des criminels ou des dictateurs pour leurs peuples . Soit ! Mais, que dire de ceux qui ont pris la grave et dangereuse initiative d’aller déverser des tonnes de bombes sur ces populations ? Sous le fallacieux prétexte d’imposer la démocratie à des peuples qui se gouvernaient avec des modes de gouvernement tirés d’une civilisation millénaire. Des peuples qui avaient leur écriture et des valeurs culturelles qui n’avaient rien à envier à celle que l’Occident veut vendre. Chaque peuple possède les rudiments de son mode de gestion . Tant bien que mal. Comme toute communauté ou groupe de communauté. Ainsi va le monde.

Des pays ou Etats, des Nations comme le Niger, le Mali, le Tchad, le Nigéria, le Bénin ou le Cameroun, même occupés et colonisées, possédaient leur mode de gestion et de gouvernance depuis la nuit des temps ; Bien avant l’arrivée ou la violation de notre Continent par les blancs. C’est d’ailleurs au hasard de ce choc de cultures que nous fûmes déracinés et pollués par des civilisations qui nous tiennent toujours la gorge. Nous avons perdu nos racines sans avoir jamais épousé une autre couleur. Le Continent Africain, le nôtre navigue entre son point de départ et à la recherche d’un port d’attache. Mi figue mi raisin. Sinon au nom de quel droit doit on souiller et briser des frontières des pays, leur souveraineté, ce qu’ils ont de plus digne ? A quoi alors aurait servi ce partage pour ne pas dire ce dépeçage de notre Continent aux environs de 1885 par les Européens ? Et qui en ont fait une propriété sinon une possession ? Nous payons les conséquences de ces immixtions qu’avait condamnées à Niamey au Niger le Premier Président Malgache TSIRANANA au Sommet de l’Union Africaine et Malgache UAM . Cela au tout début de nos Indépendances.

BOKO HARAM, AQMI, DEASH .....ETC

Blanc bonnet, Bonnet Blanc et comme on dit dans une de nos belles langues nigériennes «  Igna da Ibabé go Gamkalley » Cela veut dire que leur mère et leur père sont tous à Gamkalley . Un grand et beau quartier de Niamey ; notre Capitale . Toutes ces affrosités ces sectes, composées d’hommes sans foi ni loi, sont le résultat des ces pays que l’ont a déchirés et dont savait d’ailleurs que le force brutale et aveugle n’allait jamais faire naitre une démocratie. Ce sont des hommes et parfois des femmes qui ont tout perdu et qui à la faveur de ce désordre, ont récupéré des armes Pour se venger. Mais au lieu d’aller prendre leur revanche ils n’ont rien trouvé de mieux que de se reconvertir en justiciers, disons tout simplement en criminels assassins et autres bandits de grands chemins. Je pense aussi à un certain dosage et profile quand il s’agit de placer des responsables de l’Etat . En effet sans remettre en cause certains grands principes de Commandement, il serait mieux indiquer de nommer des hommes en tenue mieux avertis de la question militaire en ces moments où les populations sont quotidiennement victimes d’attaques et de harcèlement de ces Djihadistes de tous bords. Ce qui pourrait alléger et diminuer des pertes en vies humaines dans les zones sensibles . Et pourrait surtout faciliterait également la coordination des actions militaires et administratives des entités concernées. Nous y gagnerons en stratégie militaire également. L’armée est une chaine, un véritable maillon de solidarité, disons un puzzle où tout se tient.

Nos peuples ont toujours été pacifiques, solidaires, humains n’eut été ces guerres qui ont créé leurs propres monstres. Des monstres qui tuent et détruisent tout sur leur passage. Un Nigérien ne porte jamais un couteau contre son frère ni une arme sur son frère. Toutes ces choses ignominieuses sont nées des actions de guerres engagées contre des Etats Souverains et dont les dirigeants après avoir été adulés par ce même Occident, avaient fini par être catalogués comme étant insoumis. Des guerres parfois unilatérales, qui ont défiguré une partie de l’humanité et surtout notre cher Continent, naguère paisible et tranquille et prospère

Nous ne sommes nullement responsables, nous africains de ce qui nous empêche de dormir et même de vivre de nos jours. Cependant, puisqu’on nous a imposé tout ce désordre, comme toujours, nous y ferons ensemble face à ces lâches attaques . Cela dans un élan de solidarité Les Peuples Nigérien et africain en ont connu d’autres . Et puisque nous avons été mis en face d’une chose dont nous ne sommes pas les acteurs , nous prendrons nos responsabilités en conjuguant nos efforts et nos énergies . Nous soutiendrons nos braves combattants qui, de nuit comme de jour, exposent leurs vies . Pour sauver celles des autres et sauvegarder nos territoires. Nous nous tendrons la main et nous nous sacrifierons aux cotés de nos héros qui ont tout donné à la Mère Patrie. Nous n’allons ni gémir ni nous lamenter. Nous donnons à notre patrie ce que nous avons de si cher notre détermination, chacun selon ses capacités. Nos Républiques demeureront Debout et nos Nations Unies et Solidaires dans un Continent qui se construit avec la sueur de chacun et de chacune d’entre nous . Parce que chaque nigérien et nigérienne sont capables de donner leur sang pour que toujours Vive Notre République. Qu’il soit de l’intérieur ou de l’Extérieur , le Nigérien est un Citoyen digne de ce nom Et cela a été toujours prouvé à chaque fois qu’on tente de nous imposer ce qui ne nous convient pas . Nous résisterons même si certains d’entre nous verseront encore leur sang au nom de la Patrie. Cela n’est pas nouveau parce qu’il y en a qui l’ont fait et le font à chaque fois que l’on tente de nous menacer. Nous resterons autour de notre Drapeau .

Abdoulaye HASSANE DIALLO Dr En Sciences Politiques

Journaliste, Auteur 

Dernière modification le mardi, 07 juin 2016 10:13

Idées et opinions