mercredi, 06 juillet 2016 08:26

Plusieurs défis !

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Mahamoudane AGHALIUne malgouvernance, aggravée par l'arrogance  de la pensée unique et la non application des règles  démocratiques, par un régime élu pourtant démocratiquement sur un programme socialiste, a guidé le pays vers un chemin autocratique et dictatorial, sans lendemain meilleur dans un proche avenir.
  Il ne sert à rien d' énumérer les points négatifs du régime, les Nigériens les connaissent à travers les médias nationaux et internationaux mais surtout par les rumeurs véridiques qui circulent dans Niamey et ailleurs.Pourtant l’Exécutif trouve que tout va à merveille(le développement est au rendez-vous,le Niger a une ligne ferrée,3N a atteint l'autosuffisance alimentaire,des échangeurs sont construits,l'école va bien,la santé est au top,la sécurité est assurée,l'indice de pauvreté est mal calculé par les Nations Unies,les droits de l'homme sont respectés,les journalistes peuvent exercer librement,les syndicats peuvent manifester..etc). Les yeux fermés par l'insouciance , la fuite en avant est le principal cheval de bataille de la renaissance.

Le Niger se trouve ainsi pris en otage par un clan (on ne  peut plus parler de parti politique,la majorité du PNDS ne se reconnaissant plus dans ce socialisme clanique et avide de pouvoir et de malversations ).Il est inévitable que cette prise d'otage finira comme toutes les prises d'otage : traumatisme profond pour le pays et mise en déroute des preneurs d'otages et compromission de leur avenir. Ils laisseront des traces de trahison indélébiles dans la  mémoire universelle et auront la ruine du pays à leurs actifs.L'histoire les enregistrera.


La communauté nationale et internationale sait que le calvaire de Hama (sali,honni,humilié délibérément) et emprisonné arbitrairement sert juste à pénaliser l'opposition pour qu'elle ne gagne pas les élections et dévoile les coups bas et la gestion catastrophique de la chose publique d'une classe qui n'a d'objectif que s'approprier les richesses du pays en narguant le peuple et naviguer à vue. Des officiers loyaux et hommes de rang respectueux ,qui ont tout donné à l'Armée et au pays, sont accusés de faux coup d'Etat.De mémoire de Nigérien, jamais fraude et amateurisme n'ont été observés à une telle ampleur lors  de la dite réélection .Le Président s'est maintenu de force, contre la volonté du peuple.

On sait qu'une certaine aile de la Justice et de la Police n'est plus au service de l’intérêt national mais joue le jeu dangereux et anti démocratique du pouvoir.Ainsi cette aile  étouffe les libertés individuelles et terrorise les journalistes au son discordant et l'opposition au profil bas(de peur d’enquêtes et d'emprisonnement), faisant fi de la loi de dépénalisation des délits de presse votée par le même pouvoir et au droit légitime de l'opposition à assurer démocratiquement le contre pouvoir.Ces acquis,  obtenus après beaucoup de sacrifices à  la conférence nationale, doivent être sacrés.


Les deux super ministres provoquent les fanatiques de Boko Haram et ceux du MUJAO et sacrifient leurs frères militaires(mal équipés pour faire face) pour des problèmes qui au départ ne sont pas les nôtres et à force de provocations nous avons attiré chez nous le "diable que même les Américains et les Européens réunis n'arrivent pas à vaincre..Les veuves et orphelins sont laissés honteusement à leur sort.


Après 5 années pleines de voyages incessants ( sur un avion d'occasion qui a couté de quoi finir le fameux barrage de Kandadji ou acheminer le courant depuis Tchiro en agrandissant la centrale),contrairement à Tandja qui n'a voyagé que deux ou trois fois en 10 ans!, de miroitements et de maniement de chiffres en matière de faux développement,de projet 3N(de la poudre aux yeux pour détourner!) et autres,l'on se retrouve classé Dernier dans le monde,la démocratie malmenée,les terroristes attirés,les caisses de l'Etat vides  mais la richesse du cercle aristocratique n'a d'égal que la pauvreté du terroir et la misère de la jeunesse scolaire..


 Il y a urgence de changer de cap (à moins de penser au proverbe haoussa : en yi nissa,baajin kira) avant que l'on soit dans le gouffre.

Je suis trop "petit"pour proposer mais il est difficile de redresser quoi que ce soit à court terme cependant les points suivants peuvent soulager:

Diminution des postes ministériels et mettre les ministres qu'il faut à la place qu'il faut

  •  S'adresser à la nation et dire les choses comme elles sont, être plus près de la population au lieu de se ridiculiser en la bernant;les Nigériens sont tolérants et savent pardonner..
  • Libérer les personnes civiles et militaires  détenus politiquement  et les indemniser ne serait- ce que moralement
  • Rétablir la démocratie (comme quand vous êtes arrivés au pouvoir) et ne plus la compromettre.Le Niger est un pays de droit et doit le rester
  • Mettre l'Armée en condition de combattre (nourriture , armement et commandement)
  • Prendre vraiment conscience du drame que vivent les populations de Diffa et les assister au mieux et non le clamer sur les médias et ne rien faire.
  • Penser que combattre Boko Haram,c'est d'abord combattre la misère des jeunes de la région , car tout est né de l'abandon du Niger de cette zone que faisait vivre la Libye dans un passé récent et le Tchad et le Nigeria actuellement.Ce qui a poussé des jeunes Nigériens au suicide doit vous interpeller.
  • Savoir que la guerre  qu'il faut mener au Niger présentement est celle de l'autosuffisance alimentaire,redorer l'image du pays après ces élections truquées et respecter la Constitution (le serment la main sur le Coran peut avoir des conséquences sur la conscience..)
  • Arrêter les folklores qui coutent chers à tous comme "Agadez sokni" et des balades ministérielles sans lendemain sauf assécher le trésor qui est déjà au rouge
  • Permettre à l'opposition de remplir son rôle de contre pouvoir sans detterrer les casseroles ou s’adonner à la corruption ou trafic d’influence.
  • Payer les salaires même s'il faut appliquer la méthode "Hama"
  • Arrêter de diviser la population à cause de ses pensées,que les griots reprennent leurs bons sens et arrêtent de pousser Mahamadou Issoufou dans la mauvaise direction,que les médias d'Etat agissent avec discernement et responsabilité,il y va de leur crédibilité..Le Niger n'est pas en vase clos,il est dans le monde et le monde le regarde.

Mahamoudane AGHALI

Dernière modification le samedi, 09 juillet 2016 23:33

Idées et opinions