mardi, 16 août 2016 08:23

Sauvons notre dernière demeure !!!!

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Sauvonsnotredemeure 02Nigériennes, nigériens, chers concitoyens, C’est une affaire de tous, une affaire nationale.
Dans la nuit du 14 au 15 août 2016, de fortes pluies sont tombées dans la capitale, faisant des dégâts : des routes coupées, des inondations dans différents quartiers et le mur du Cimetière Yantala effondré sur plusieurs mètres avec des tombes qui se sont affaissées. Ces dernières, n'eut été la vigilance de bonnes volontés qui entretiennent  le cimetière en particulier et d'autres volontaires spontanés en général, des dépouilles auraient été à découvert.

Si nous avons pris l'initiative d'écrire, ce n'est pas uniquement pour faire savoir que le mur est effondré, c'est aussi pour alerter les opinions et engendrer une réaction immédiate d'abord et une prise de conscience durable par la suite.  Nous sommes indignés qu'aux alentours d'un lieu sacré comme le cimetière que des immondices aient leurs places au point de menacer les murs et les dépouilles. Nous avons constaté que les eaux de pluie charrient les ordures jusqu'au niveau des tombes du côté où le mur est effondré.

Il y a un jeune volontaire qui passe la nuit pour surveiller. Nous saluons son action. Mais jusqu'à quand cela va durer? Imaginons que ce jeune ne soit pas là ? Sans cette bonne volonté qui a un pouvoir limité sur les gens malsains et les animaux, Le cimetière serait donc exposé aux animaux errants, aux gens sans scrupules qui rentrent faire leur besoin pour certains et qui profanent les tombes pour nombre d'entre eux.

Un autre cri de cœur que nous lançons  est pour  les gardiens et fossoyeurs qui accusent un retard de trois mois de salaire. N'empêche ses braves hommes continuent de travailler.

La mairie a démissionné de son rôle régalien qui est l'entretien des lieux et alentours. Les responsabilités doivent être situées et des sanctions s'imposent. Trop c'est trop à la fin. 

INDIGNATION, COLERE, INCIVISME, IRRESPONSABILITE voilà les sentiments qui décrivent cette situation.

 Source : Groupe Nigérien Cyber Citoyen

Dernière modification le mercredi, 17 août 2016 00:54

Idées et opinions