mardi, 13 septembre 2016 04:13

La Technologie au service de l’Education

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Adamou Maikano 01L’Education est la clef de voute de développement économique, social et culturel (scientifique et technique) d’un pays.

Abdoul Salam prix Nobel de physique avait écrit dans les années 1990 un article « Comment éradiquer la pauvreté dans les pays du Tiers Monde ? » La solution qu’il préconisait partait du simple constat: qu’est ce qui fait la différence entre les pays développés et les pays pauvres ? Selon lui, c’est le savoir et le savoir-faire. C’est donc tout simple, si on veut développer les pays pauvres, il faut leur donner le savoir et le savoir-faire en développant leur système éducatif.

Dans son article, il a pris l’exemple de l’Inde qui avait créé des écoles en partenariat avec des pays développés comme les U.S.A, l’Allemagne, la France et la Grande Bretagne, l’Inde est aujourd’hui la troisième communauté scientifique du monde. La croissance économique de l’Inde d’aujourd’hui n’est donc pas fortuite ou conjecturelle, elle est assise sur un socle scientifique et technique qui fait de ce pays l’une des nations de service par excellence.

Dans Richesse et Pauvreté des Nations, David Landes expliquait dans son livre, que les pays pauvres peuvent facilement rattraper leur retard en évitant le chemin sinueux emprunté par les pays développés. L’utilisation des nouvelles technologies pourrait être la panacée pour permettre aux pays pauvres de connaitre un développement accéléré.

L’une des technologies qui pourrait contribuer à développer notre système éducatif est selon moi, les Ebook Reader ou les liseuses de livres. Avec cette technologie bien au point et pas très cher, on peut faciliter l’accès aux livres à nos écoliers à des prix imbattables, ce qui permet peut être de diviser le budget de l’Education nationale par 2 ou 3, de quoi satisfaire notre Champion National en matière d’Education en l’occurrence le Président de la République.

Selon les desideratas, il est facile de concevoir un Ebook spécifique aux réalités de nos pays, en mettant l’accès sur la connexion à internet et les moteurs de recherche, la capacité de stockage et le verrouillage des réseaux sociaux pour permettre aux écoliers de se consacrer aux études proprement dites.

Pour éviter la tricherie lors des examens, tous les élèves doivent ranger leurs Ebooks dans un box dédié à cette fin.

Les cours peuvent être facilement distribués par Bluetooth ou par email ce qui donnerait plus de temps aux professeurs pour les explications de cours et les exercices.

Mon mot : « Si Internet n’existait pas il aurait fallu l’inventer »

ADAMOU MAIKANO

 

Dernière modification le mardi, 13 septembre 2016 11:24

Idées et opinions