mercredi, 12 février 2014 23:00

Interview - Colonel Adamou Zaroumeye, président de l’AS Douanes : «Nous aborderons le match retour avec sérénité. D’ores et déjà la Direction Générale offre l’accès du stade gratuitement au public»

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Adamou ZaroumeyeColonel Adamou Zaroumeye -L’AS Douanes vient de jouer son premier match dans la ligue des champions en Egypte, contre le Zamalek de Caire. Dans quelle ambiance ce match s’est-il déroulé, et quelles sont vos impressions à l’issue de cette rencontre que vous avez perdue ?

Le match s’est passé dans une très bonne ambiance malgré la situation que vous connaissez dans ce pays frère. Nous avons été l’objet de toutes les attentions. Et c’est ici le lieu  de remercier les dirigeants du    Zamalek. Il nous revient d’appliquer la réciproque. Nous avons certes perdu la première manche, mais pour une première participation pour un club créé en 2000 et qui jouait contre un club créé en 1911, je peux dire que les enfants ont valablement défendu les couleurs du pays. Il y avait peut être la possibilité de faire mieux mais  l’expérience du zamalek lui a été d’un grand apport.

Malgré cette défaite, votre équipe a su limiter les dégâts sur le terrain adverse. Où est-ce que vos joueurs ont trouvé les ressources qui leur ont permis de tenir dans l’enfer du Caire ?
Si les jeunes ont limité les dégâts comme vous dites, c’est dû en grande partie au fait qu’ils ont joué avec le cœur. Avant leur départ pour le Caire, le Directeur Général des Douanes et tout son staff ont tenu à partager le déjeuner des joueurs et les motiver ; et je pense que cela s’est ressenti sur le terrain. Beaucoup de jeunes jouaient leur tout        premier match international ; pour certains c’était même leur premier voyage mais malgré t grâce à la dynamique que notre hiérarchie, l’encadrement technique et même les parents des joueurs leur ont insufflée, ils ont su éviter le ridicule qu’on leur prédisait à l’instar de Renaissance du Tchad qui a pris 7
 buts à 0.

Dans quelques jours, dimanche prochain plus exactement,  le Zamalek sera à Niamey pour la rencontre retour. Comment comptez-vous aborder ce match ?
Nous aborderons ce match retour avec sérénité. D’ores et déjà la Direction Générale offre l’accès du stade gratuitement au public. Des bus seront mis pour le transport des    supporteurs. L’objectif est de remplir le stade afin de remonter l’handicap de 2 buts et d’obtenir une qualification historique. Vous me permettrez de lancer un appel à toutes et à tous afin de venir massivement au stade. Une victoire dimanche prochain est une victoire de tout le peuple nigérien et cela est possible car impossible n’est plus nigérien.

Oumarou Moussa

 

13 février 2014
Publié le 13 février 2014
Source : http://www.lesahel.org

{module 583}

 

Dernière modification le jeudi, 13 février 2014 06:48

Interview