jeudi, 19 mars 2015 03:20

Entretien avec M. Maidagi Alambeye, ministre d’Etat, en charge de l’Agriculture

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Maidadji AlambeyMonsieur le ministre, dans quelle mesure l’organisation de ce 2ème salon de l’Agriculture, de l’Hydraulique, de l’Environnement et de l’Elevage contribue à la concrétisation des politiques du Ministère de l’Agriculture ?

 

Les résultats du secteur agricole nigérien ne sont toujours pas à la hauteur des besoins des populations, et ce malgré l'intervention de l'Etat et les appuis des partenaires au développement. Un changement de paradigme s'impose pour relever le défi en assurant non seulement une reconnaissance effective du savoir et du savoir-faire des producteurs nigériens, mais également une plus forte intégration avec d'autres acteurs du développement.

«Nous devons trouver les voies et moyens adéquats afin de vulgariser et d’exploiter à fond ces innovations pour assurer la promotion de nos produits en créant des unités industrielles»



C'est pourquoi, le Réseau National des Chambres d'Agriculture (RECA), qui organise ce  2ème Salon de l’Agriculture, de l’Hydraulique, de l’Environnement et de l’Elevage a connu un succès éclatant dès sa première édition en mars 2014 avec la participation de plus de 20 000 producteurs
Fort de ce succès, le Gouvernement a institutionnalisé cette manifestation pour se tenir au cours du premier trimestre de chaque année. C'est ainsi que du 3 au 8 mars 2015, s’est  déroulée la deuxième édition qui a été manifestement un succès encore plus éclatant. Il faut, à ce niveau, reconnaitre que le comité d'organisation a fait, une fois de plus, du bon travail. Je profite de l'occasion que vous m'offrez pour les remercier et les féliciter au nom de mes collègues concernés par l'événement et en mon nom.

Quelles sont monsieur le ministre, les attentes de votre institution au terme de ce 2ème  salon?
 Ce salon s'inscrit dans le cadre des actions à mener pour réaliser les objectifs nobles de l'initiative 3N, ‘’les Nigériens, Nourrissent les Nigériens’’, cette vision de SE M. Issoufou Mahamadou Président de la République, Chef de l'Etat.

En effet le  Salon de l’Agriculture, de l’Hydraulique, de l’Environnement et de l’Elevage est un espace de dialogue pour la revalorisation et la promotion des produits agricoles locaux en mettant ensemble les acteurs et les professionnels de l'agriculture, de l'hydraulique, de l'environnement de l'élevage du Niger, d'Afrique et d'ailleurs.

Il y a de plus en plus de monde venu pour voir, contempler, apprécier, voire savourer les divers produits de notre secteur rural. Les visiteurs, encore une fois, ont trouvé l'occasion de découvrir la richesse et la diversité du secteur rural, l'ingéniosité des innovateurs nigériens. Tenir ce salon est une bonne chose. Cependant, il y a lieu que nous allions plus loin, au-delà de la simple contemplation des innovations.

Nous devons trouver les voies et moyens adéquats afin de vulgariser et d’exploiter à fond ces innovations pour assurer la promotion de nos produits en créant des unités industrielles afin que nous puissions acheter dans nos magasins, nos boutiques, sur nos étalages, des produits étiquetés ‘’made in Niger’’.

Propos recueillis par Samira Sabou

19 mars 2015
Source : http://lesahel.org/

Interview