samedi, 09 janvier 2016 00:50

Invité : M. Abdoulkarim Dan Malam, ministre de la Jeunesse et des Sports

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Abdoul Karim Dan Mallam Lutte TradiMonsieur  le ministre, la 37ème édition du Sabre National se tiendra cette année  à Dosso. Est-ce qu’on peut dire, à la date d’aujourd’hui, que tout est fin prêt pour l’ouverture de cette cérémonie ?
Merci pour l’intérêt que vous accordez à cet événement si important de la vie de la Nation. Merci aussi pour l’occasion que vous me donnez pour m’exprimer sur l’organisation de cette 37ème édition du Sabre National  de Lutte Traditionnelle.

A la veille de l’ouverture de cette importante activité, je peux vous assurer  que les organisateurs ont mis les bouchées doubles pour la réussite de cet événement.
En effet, toutes les dispositions nécessaires ont été prises et aucun problème ne m’a été signalé à cet instant. Tout est donc fin prêt à Dosso pour que la fête soit belle.

Depuis les incidents malheureux intervenus à l’occasion des éditions de Maradi et de Niamey, votre Département Ministériel a décidé de prendre le taureau par les cornes afin d’arrêter cette descente aux enfers du Sabre National. Qu’avez-vous fait concrètement dans cette optique ?

Pour mettre un terme à ces problèmes récurrents, le Ministère de la Jeunesse et des Sports a eu à mener des réflexions profondes qui ont abouti à la révision du code de la lutte.
Tous les acteurs et intervenants dans la lutte traditionnelle ont été impliqués.
Lors de la 36ème édition tenue à Agadez, nous avions initié une rencontre avec les différents responsables. Et c’est cette rencontre qui nous a permis de trouver un consensus, ainsi que l’adhésion de tous les acteurs aux réformes, afin d’aplanir les divergences et  d’éviter tout problème, quel qu’il soit, pouvant entraver la bonne marche de la compétition.

‘’Cette 37ème édition, placée sous le thème ‘’le Sabre National vecteur de l’unité nationale et de la cohésion sociale’’, doit interpeller l’ensemble des acteurs’’

L’arène Salma Dan Rani qui abritera ce Sabre National, a été totalement remise à neuf. Quel sens donnez-vous à cette noble initiative ?
Nous remercions très sincèrement Son Excellence le Président de la République, Chef de l’Etat, et Son Excellence le Premier ministre, qui ont bien voulu doter la Région de Dosso d’une arène neuve et majestueuse, sans pareille dans la sous-région et même en Afrique. C’est dire que quand il y a la volonté politique, on peut tout réaliser. Ainsi, au nombre des réalisations, en termes d’infrastructures sportives, nous pouvons également citer la réhabilitation du stade de Dosso ainsi que celle  de la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports. Il y a en outre la construction de l’hippodrome. Il va s’en dire que toutes ces infrastructures participent à un meilleur encadrement de la jeunesse.

Monsieur le ministre, comme l’année dernière à Agadez, la présente édition du Sabre National intervient aussi dans un contexte particulier sur le plan sécuritaire. Est-ce que toutes les dispositions sont prises pour assurer la sécurité des personnes au cours des manifestations?

Effectivement, cette fois également, eu égard au contexte sécuritaire, l’Etat a pris toutes les mesures sécuritaires nécessaires afin de garantir  le bon déroulement de cette édition.
Par la grâce et la volonté de Dieu, Inchah ALLAH, il n’y aura aucun problème.

Monsieur le ministre, quel est votre appel à l’endroit des acteurs de la lutte traditionnelle, et aussi du public, dans le cadre de la tenue de cette 37ème édition du Sabre National ?
Cette 37ème édition, placée sous le thème ‘’le Sabre National vecteur de l’unité nationale et de la cohésion sociale’’, doit interpeller l’ensemble des acteurs. C’est donc ici le lieu d’inviter l’ensemble des acteurs, individuellement et collectivement, quel que soient leurs niveaux de responsabilité, à œuvrer à la réussite de ce grand événement tant attendu par la population nigérienne.
Onep

08 janvier 2016
Source : http://lesahel.org/

Interview