INTERVIEW.

Issa Moussa KiotaMonsieur le maire, pouvez-vous nous présenter la commune rurale de Kiota dont vous en êtes le premier responsable ?
Merci pour l’opportunité que l’ONEP nous donne pour parler de cette entité administrative qu’est la commune rurale de Kiota. Je dois dire que cette commune est jeune et fait seulement 158 km².

Aboubacar IchaouMonsieur le Directeur général, l’INRAN organisera à l’occasion du Salon de l’Agriculture, de l’Hydraulique et de l’Elevage (Sahel), du 6 au 9 mars 2014 au Palais du 29 Juillet à Niamey, une exposition géante sur les dernières innovations technologiques agricoles mises au point par votre institut. Que visez-vous à travers cette exposition et quelle contribution concrète l’INRAN apporte-t-il, d’ores et déjà, à la mise en œuvre de l’Initiative 3 N ?

Ali Sabo MaradiComment se porte le MNSDNassara ?
La MNSD/ Nassara se porte bien, contrairement aux dires des démons de la désunion, des pyromanes roses, plus soucieux de la sauvegarde de leur pouvoir que du devenir du Niger.

Foumakoye Gado InterviewMonsieur le ministre, dans un message qu’il a récemment rendu public, la SORAZ, après avoir accusé la SONIDEP de ne pas honorer ses engagements vis-à-vis d’elle, notamment au niveau du paiement des factures, a évoqué le risque d’assister à un arrêt des activités de la raffinerie du pétrole. Quels sont les éclaircissements que vous aimeriez apporter par rapport à cette situation ?

idrissa IssifouIl n’est jamais de trop pour évoquer les actions salvatrices d’un homme qui n’a d’autres ambitions que le développement d’une ville qui l’a vu naître. Depuis son élection à la tête de la commune urbaine de Dosso, le maire Idrissa Issoufou a posé des actes dans le cadre de l’l’hygiène et de l’assainissement, l’objectif étant de voir la commune de Dosso devenir une ville moderne où toutes les couches sociales vont se mettre à l’heure du modernisme à tous les niveaux.

Moustapha Kadi NigerDu 21, au 23 février 2014, se déroulera à Illéla, dans la région de Tahoua, la deuxième édition du Festival de la Concorde et de la Cohésion Sociale (FECCOS) ou fête traditionnelle des éleveurs. La cérémonie de lancement officiel interviendra ce vendredi 21 février 2014, à partir de 10 heures, au stade municipal d’Illéla, sous le haut patronage de M. Ousmane Abdou, ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs.

Amadou Boubacar Cisse InterviewMonsieur le ministre d’Etat, vous faisiez partie de la délégation conduite par le Président de la République au récent sommet du G5 du Sahel qui s’est tenu la semaine dernière à Nouakchott, en Mauritanie. Pouvez-vous nous édifier davantage sur les objectifs assignés à  ce sommet ?

Aminata IssakaPassons d’abord aux présentations, qui est Aminatou Issaka ?
Question très difficile à répondre soi-même, sinon  je suis artiste comédienne, je suis linguiste de formation, j’ai également une formation en communication des entreprises. Et là, je viens de finir un Master en développement, spécialité gestion des industries culturelles à l’université Senghor d’Alexandrie en Egypte.

Ambas EU NigerExcellence Monsieur l’ambassadeur, le gouvernement vient de présenter aux PTF le train des mesures qu’il a envisagées pour faire face au déficit céréalier et fourrager enregistré cette année encore dans notre pays;  quelle réaction vous suscitent ces mesures ?

Mano Agali Monsieur le ministre, il y a quelques mois, des cas de choléra avaient été signalés dans le département de Téra; et récemment, c’est à Magaria et Maradi que cette maladie a fait son apparition. Quelle est actuellement la situation exacte en ce qui concerne cette épidémie, et qu’est-ce qui explique, Monsieur le ministre, la résurgence de cette maladie à laquelle  certaines de ces  localités  avaient été déjà confrontées par le passé?

Page 16 sur 23

Interview