INTERVIEW.

Aicha Kane B GouvMme Kané Aïchatou BoulamaMadame la gouverneure, depuis des mois, vous êtes à pied d'œuvre pour préparer le relogement des habitants des zones inondables, avec notamment la menace que constitue la crue de décembre pour certains quartiers riverains du fleuve. Vous venez juste de visiter le site SENO devant accueillir les populations concernées par cette menace d'inondations. Quelle est la dernière situation qui prévaut au niveau de ce site ?

«Toutes les actions que nous menons, avec l'appui des partenaires, ne visent qu'à garantir aux populations l'accès à un meilleur cadre de vie »

Afrique mon afriqueMa contribution est portée sur une réfection limitée au décryptage  et aux aboutissants de ce phénomène, ne serait-ce que certains africains pourront prendre conscience. Plusieurs exposés et parfois documents d’enquête au sujet des études économiques convergent vers les mêmes raisons qui rendent les Africains entièrement responsables de leur adversité.

Garba maikidoColonel Major Garba MaikidoAncien Chef d’Etat-Major adjoint de l’Armée de Terre, le  Colonel Major Garba Maikido, qui préside aujourd’hui aux destinées de la région d’Agadez en tant que Gouverneur, n’est plus à présenter. Homme de terrain efficace et opérationnel, cet officier s’est fait découvrir par les Nigériens, en 1983, lorsque, avec Ibrahim Maïnassara Baré, il déjoua la tentative de putsch visant à renverser le Général Seyni Kountché.

Mohamed AnakoM. Mohamed Anako - Mohamed Anako est le président du Conseil régional d'Agadez. Il est également le président de l'Association des régions du Niger, qui est une jeune organisation, créée au lendemain de la mise en place des régions du Niger. Elle regroupe les 7 conseils régionaux du pays. Mohamed Anako a occupé pendant plusieurs années les fonctions de haut Commissaire à la Restauration de la paix (HCRP), un organe qui a vu le jour après les accords de paix d'avril 1996 entre l'Etat du Niger est les différents responsables des ex-fronts armés.

Ben Omar« (…) on ne peut pas considérer certains comme des citoyens de première loge et d’autres comme des citoyens de seconde loge. Entre les régions aussi il faut l’équité, on ne peut pas prévoir en termes d’investissement 21 millions à certaines régions tandis que d’autres ont plus de 200 milliards. »

Mahamadou Adamou OnepM. Mahamadou Adamou -Huit (8) décembre 1989-8 décembre 2012, l’ONEP a aujourd’hui 23 ans, M. le Directeur général,  pouvez-vous nous retracer  de façon succincte les grandes péripéties ayant jalonné la vie de votre institution ?

Issoufou Boureima Oumarou MMonsieur le président, la communauté internationale célébrera, dimanche prochain, la Journée internationale de lutte contre la corruption. Quelle signification revêt pour vous la commémoration d’un tel événement dans les pays du monde entier en général, et au Niger en particulier ?

vendredi, 07 décembre 2012 12:35

Invité : M. Salifou labo Bouché

Salifou Labo BM. Salifou labo Bouché - Monsieur le Ministre, le 08 décembre, l’Office National d’Edition et de Presse (ONEP), aura 23 ans d’existence. Quel regard porteriez-vous sur le parcours réalisé par cet organe de presse écrite publique ?

Seydou Amadou CisseM. Seydou Amadou Cisse« En réalité, les Etats-Unis d’Amérique ne veulent pas de la guerre parce que ça ne les arrange pas. Je vous dis que tous les grands islamistes qui font des attentats là-bas, ils sont aujourd’hui au Mali », déclare Seydou Amadou Cissé, Secrétaire Général des réfugies maliens au Niger.

Inoussa Saouna-M. Inoussa SaounaVous êtes préfet de Diffa, pouvez-vous nous présenter brièvement votre département en particulier, ses potentialités  économiques ?
Avant de répondre à votre question, permettez-moi d’abord de remercier votre journal le Sahel Dimanche pour l’opportunité  que vous m’offrez de parler de notre entité administrative.

Page 22 sur 23

Interview