INTERVIEW.

Boube Ibrahim Resultats Niger 2016Monsieur le président, le processus électoral conduit par la CENI vient de boucler la phase décisive qui est la proclamation des Résultats globaux provisoires du 2ème Tour de la présidentielle. Quel est le sentiment qui vous anime aujourd’hui ?

Le sentiment qui m’anime est avant tout un sentiment de satisfaction et de devoir accompli. C’est le lieu de témoigner ma reconnaissance aux membres de la CENI à tous les niveaux ainsi qu’aux partenaires techniques et financiers qui nous ont accompagnés tout au long de ce processus. Cette reconnaissance s’adresse surtout au peuple nigérien qui a massivement participé au scrutin dans le calme et la sérénité, démontrant ainsi à la face du monde sa maturité et son aspiration à la paix sociale.

 

 

Kadri Oumarou SandaMonsieur le Vice-président, nous sommes au terme du premier tour de la présidentielle couplé aux législatives, et du 2ème tour de la présidentielle. Quel est votre sentiment après la proclamation des résultats globaux provisoires du second tour ?

C’est d’abord un sentiment de devoir accompli. Ensuite, un sentiment de satisfaction dans la mesure où la CENI, au regard de sa mission constitutionnelle et légale d’organisation et de supervision des opérations de vote, a gagné le pari et relevé le défi de l’organisation des élections présidentielles et législatives et ceci conformément aux délais constitutionnels requis et à son chronogramme.

Mahaman Laouan Gaya APPAMonsieur le secrétaire exécutif, les instances de l’Association des Producteurs de Pétrole Africains viennent de se réunir à Abuja au Nigéria. De quoi s’était-il agi au cours de cette rencontre?

En effet, du 7 au 16 Mars 2016, se sont tenues, à Abuja au Nigéria, la 55ème réunion du Comité des experts de l’APPA, la 33ème session du Conseil des ministres en charge du pétrole des pays de l’APPA et la 6ème Conférence et exposition africaines sur le pétrole en Afrique. Ces rencontres ont été rehaussées par le patronage de SEM Muhammadu Buhari. Au cours des travaux, nous avons présenté les activités du Secrétariat et des autres organes de l’APPA pour l’exercice 2015-2016, discuté des perspectives de notre organisation, de l’impact de la situation pétrolière internationale sur les économies africaines, des mesures à prendre, et tout cela a été couronné par une déclaration dite d’Abuja.

Moustapha Kadi 2015M. le président, pouvez-vous nous faire la genèse des droits du consommateur dans le monde ?

La notion de défense des droits du consommateur est apparue avec la société de consommation, mais ses racines remontent à 1971. Au tout début, le Mouvement Consumériste est né aux États-Unis sous l’impulsion des campagnes du pionner Ralph Nader, dans le cadre de la sécurité dans le secteur des automobiles à partir de 1959, particulièrement contre Chevrolet Corvair.

Mahaman Ousmane ConepMonsieur le président de la Commission Nationale des Elections Professionnelles, la CONEP a été créée par les autorités de la 7ème République dans l’optique d’organiser, superviser et suivre le processus électoral de détermination de la représentativité des organisations syndicales des travailleurs. Quelles les attributions et la composition d’une telle structure, et peut-on savoir exactement ce qui a été fait par la commission de son installation à aujourd’hui ?

Bazoum Areva InterviewRFI : Comment réagissez-vous à la décision de l’opposition de suspendre sa participation au second tour ?

Mohamed Bazoum : Nous n’en sommes pas surpris parce que, au lendemain du premier tour, déjà ils avaient annoncé qu’il y avait 2 500 bureaux de vote fictifs dans la région de Zinder et que, eux, ne reconnaîtraient plus les résultats de ce vote. Pourtant quelques jours après, nous les avons vu reprendre le travail et continuer comme si de rien n’était.

 

Hama Amadou Interview 03« Je ne suis pas seul. Je ne suis plus le candidat de mon seul parti. Je suis le candidat de toute l’opposition réunie au sein de la Coalition pour l’Alternance 2016. En étant en prison, si j’ai réussi à mettre Issoufou en échec, ce n’est pas maintenant que je suis le candidat de toute cette opposition que je ne le battrai pas ». Telle est la substance de cet entretien d’une grande portée que Hama Amadou a accordé à Nigervoice, du fin fond de sa cellule de la prison de Filingué.  Hama dit tout. : son combat pour un la démocratie et un Niger uni, son accord total avec les options politiques de la Coalition pour l’Alternance.

 

Boube Ibrahim Point PresseMonsieur le président, le processus électoral conduit par la CENI vient de boucler la phase décisive qui est la proclamation des résultats globaux provisoires de la présidentielle 1er tour et des législatives. Comment qualifierez-vous l'atmosphère générale qui a prévalu tout au long du processus électoral ?
Installée en août 2016, la Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI, a travaillé six mois durant dans une atmosphère de calme et de sérénité. Nous nous sommes attelés à exécuter le chronogramme que nous avons élaboré de manière consensuelle et, avec les moyens mis à notre disposition. Mais comme vous le savez, les élections sont des moments d'extrême tension qui cristallisent l'attention de la population sur l'organe chargé d'organiser les élections.

Hari Hama Amadou 01A quelques jours du lancement de la campagne du second tour de la présidentielle du Niger, Les Afriques est allé à la rencontre de celle que l’on surnomme la Winnie du Niger, Hari Hama, épouse de Hama Amadou, candidat à la présidentielle du Niger et toujours en prison. Sans langue de bois et sans détour, cette combattante de la liberté s’est livrée à nos questions.

Abdoulaye Amadou Traore 05M. Abdoulaye Amadou Traoré, vous êtes candidat à l’élection présidentielle 1er tour du 21 février 2016. M. Abdoulaye, sur quel programme entendez-vous convaincre les électeurs nigériens pour qu’ils vous accordent leur suffrage ?
Le projet de société que nous proposons au peuple nigérien s’appelle ‘’Le  progrès pour le Niger’’. C’est un projet qui présente six axes prioritaires. Le premier axe traite du capital humain. Le deuxième  de la création des richesses, le troisième des infrastructures et des services, le quatrième point la gouvernance, le cinquième, la promotion de la culture, de l’art,  et du sport et le  Niger sur la scène internationale. Voilà les grandes lignes de notre projet de société que nous comptons proposer au peuple nigérien.

Page 5 sur 23

Interview