Forfait Albarka

Entretien avec Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama, lauréate du 1er Prix Leadership Féminin « Femmes Engagées » : « Notre ambition est de participer efficacement et collectivement aux actions de développement de notre région et de notre pays »

 Entretien avec Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama, lauréate du 1er Prix Leadership Féminin « Femmes Engagées » : « Notre ambition est de participer efficacement et collectivement aux actions de développement de notre région et de notre pays »De retour de Niamey où elle a reçu le trophée qu’elle a gagné à l’issue de Concours Voix de la Paix (V2P) organisé par Equal Access et l’USAID, Mme Mamadoumi Ariram Chetima Krilama a été reçue par le gouverneur de Diffa. Dans cet entretien, la lauréate venue du Manga nous parle de son groupement féminin, de ses ambitions et de ce que doivent faire les femmes pour porter leurs voix sur tous les sujets qui concernent la vie de leurs communautés.

Comment vous vous êtes préparé pour remporter ce Trophée ?
Franchement parlant, je ne m’attendais pas à un trophée car j’ai été interviewée sur ma personne, le fonctionnement de mon groupement féminin qui a été crée en 2015 et qui enregistre une cinquantaine de membres. A travers mon interview, j’ai clairement expliqué les actions que nous avons réaliser avec des moyens modestes mais avec une grande détermination de nos membres.

Quel appel lancer-vous à vos sœurs de la Région pour participer à ces genres de concours ?
Je demande aux femmes de faire preuve de courage et de patience pour participer, à travers les différentes structures organisées, aux actions de développement et de promotion de la femme. J’invite particulièrement mes sœurs du Manga à s’engager résolument dans les groupements féminins afin de chercher à gagner le leadership et pouvoir jouer pleinement leurs rôles de gestionnaires de foyers. Les femmes doivent s’organiser à créer un cadre d’échanges à travers un réseau des groupements féminins.

Quel est l’objet de votre rencontre avec le Gouverneur de la Région ?
Je suis venue rencontrer le 1er Responsable de la Région pour lui présenter le Trophée Prix des Femmes Engagées que j’ai gagné suite au concours organisé par le Projet Voix de la Paix soutenu par l’USAID. J’ai informé le Gouverneur de la cérémonie qui a été présidée par la ministre de la Communication. Aussi, j’ai été félicitée par le Gouverneur qui m’a suggéré d’élargir le champ d’action de mon Groupement dans le cadre de la sensibilisation des femmes sur les sujets brûlants de l’heure à savoir la santé, le planning familial, l’éducation de la fille, etc. J’ai trouvé une oreille attentive auprès du Gouverneur qui m’assuré de sa disponibilité   constante à nous accompagner dans nos actions de développement.

Votre dernier mot Madame ?
Je remercie l’Office National d’Edition et de Presse (O.N.E.P.) à travers vous pour l’opportunité que vous m’offrez pour parler de mon Trophée et aussi entretenir vos lecteurs de notre ambition de participer efficacement et collectivement aux actions de développement de notre région et de notre pays. Aussi, j’adresse ma profonde reconnaissance au Projet Voix de la Paix pour m’avoir choisie comme lauréate du prix du leadership féminin comme ‘’femmes engagées’’. Il me plait d’informer les lecteurs que mon Groupement féminin se nomme en kanouri : Kufu Kamuwa Kasat Kadaye ou «Femmes Déterminées pour le Développement». Je compte rencontrer la Directrice Régionale de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant pour une séance de travail au cours de laquelle je suggérerai un programme de sensibilisation à l’échelle de la Région et cela avec le précieux appui des partenaires au développement. Mon Groupement reste disposé à recevoir toute suggestion tendant à améliorer les conditions de vie de la Femme qui demeure incontestablement la Mère de l’Humanité.

Entretien réalisé par   Mato Adamou
18 octobre 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Interview