Forfait Albarka

Tahoua Sakola : Entretien avec le gouverneur sur le niveau de préparatifs

Abdourahmane MoussaMonsieur le gouverneur, quel est l’état des préparatifs de Tahoua Sakola ?
Merci, il faut dire ici que la fête , c’est dans presque une semaine, puisque les activités, culturelles, démarreront le 9 décembre vous voyez la fête est déjà là .Au plan organisationnel nous sommes à pieds d’œuvre pour achever les différents chantiers. Comme vous le savez la région est chargée du premier niveau de responsabilité. Le deuxième, relève du niveau central .Aussi toutes les commissions travaillent à plein temps pour mieux exécuter leurs cahiers de charges. .

S’agissant précisément, d’infrastructures d’accueil nous sommes optimistes à présent. Après les visites effectuées le 30 novembre on a pu constater avec satisfaction par exemple, que la case présidentielle sera prête , il en sera de même pour les villas ministérielles, autant du côté de 40 villas de Elh Adoua où il ne reste plus que le mobiliers. Pendant ce temps, la voirie urbaine se poursuit avec succès ; transformant ainsi de manière éclatante le visage de la capitale de l’Ader .

Monsieur le gouverneur à combien estimez- vous les invités de Tahoua Sakola ?
On peut Les estimer a plus de six mille tous confondus. .

Sans être trop indiscret monsieur le gouverneur est-ce que les moyens financiers escomptés sont parvenus pour vous permettre de relever ce défi dans la dignité ? 

 Oui on peut avancer avec beaucoup d’assurance que les moyens vont suivre, car la particularité de Tahoua, c’est le centre névralgique du Niger donc, ceux De diffa Agadez, Dosso, Zinder, Maradi, Tillabéry, Niamey peuvent accéder facilement toutefois il faut reconnaître que notre célébration se tiendra dans un contexte de conjoncture économique. Il faut faire avec, au-delà des manifestations il s’agit pour nous d’honorer les promesses du président de la république son excellence Issoufou Mahamadou au peuple nigérien de doter toutes les capitales régionales d’infrastructures modernes.

Quelles dispositions avez-vous prises pour la sécurité des participants ? .
Aucune inquiétude à ce niveau. Le conseil régional de sécurité a pris toutes les dispositions en étroite collaboration avec le ministère de la défense nationale. Cette question a été au centre de la récente mission du chef d’état-major des armées à Tahoua. Pour vous dire qu’aucun détail ne sera omis à ce sujet.

Qu’est-ce que la région de Tahoua pourrait présenter à ces visiteurs au plan touristique ?
Effectivement cette question a été débattu par le comité d’organisation ,en effet la région de Tahoua regorge d’énormes potentialités touristiques qui méritent d’être découvertes . On citera entre autres le paysage montagneux de keita, Bouza , Madoua traversé par une nouvelle route bitumée. La fascinante vallée de la Majia et ses gravures rupestres, les barrages hydro-agricoles de Tagalegal, Ibohaman, la mare de Tabalak et ses oiseaux migrateurs. La célèbre mosquée de yama, les cimetières des dinosaures de Indaman kao, le Tamesna ,les palais des chefs traditionnels ,les campements touarègues et peuls et les invulnérables Arnas de Massalata de konni pour ne citer que ceux-là. .

Hachim Mohamed  

04 décembre 2017
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Interview