Forfaitt-ORANGE-4G

Interview

Rabo Fatchima DG BudgetMme la Directrice générale, le Niger en tant que pays membre de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), est engagé ces dernières années dans un processus de reformes dans la gestion des finances publiques, pouvez-vous nous faire le point de ces différentes reformes ?

Merci de l’opportunité que vous m’offrez pour parler du processus de reformes dans la gestion des finances publiques au Niger. En effet, depuis la transposition des directives de l’UEMOA dans l’ordonnancement juridique national, de 2012 à aujourd’hui, beaucoup de choses ont été réalisées. Sans être exhaustif, on peut dresser l’état des lieux ci-après, par domaine : Au plan du cadre juridique et institutionnel, il s’agit de la création d’un comité de pilotage de la mise en œuvre de la réforme du Budget programme, regroupant les Secrétaires généraux des ministères et institutions; la création d’un comité technique du Budget programme chargé notamment d’accompagner les ministères et institutions à l’élaboration de leurs DPPD et PAR ; la création au sein des ministères des comités DPPD ; la création d’un comité de pilotage et d’un comité fonctionnel et technique chargés de l’Adaptation du Système d’Information Budgétaire et Comptable Informatisé (ASIBCI) à la Lolf, etc. Concernant les aspects techniques, il s’agit de la confection d’outils de mise en œuvre dont principalement la production de deux manuels de référence respectivement pour l’élaboration du DPBEP et des DPPD; la révision et l’adaptation de la nomenclature budgétaire; l’adaptation du système informatique pour l’élaboration du budget en mode programme. Pour l’accompagnement des administrations, les actions ont porté sur la sensibilisation, la formation, les appuis conseils pour l’élaboration du Documents de programmation budgétaire et économique pluriannuels (DPBEP), des Documents de programmation pluriannuelle de dépenses (DPPD) et des Projets Annuels de Performance, etc.

Imprimer E-mail

Interview