Forfaitt-ORANGE-4G

Interview

Interview de Youssouf MAYAKI, Ph.D., Economiste : ‘’Le Niger est le précurseur du projet de zone monétaire unique (ZMU)Youssouf Mayaki, Ph.D., Economiste spécialisé en Monnaie et Finance, a récemment accordé une interview exclusive au studio ‘Kalangou’ ayant un réseau de plus de trente radios relais. Dans cet entretien, il évoque de long en large la question de la zone monétaire unique.

Les chefs d’Etat de la CEDEAO se sont réunis récemment à Accra pour décider de la création d’une monnaie unique à l’horizon 2021 qu’en pensez-vous ?
Espérons que cette fois sera la bonne. Parce que je ne sais plus à combien de reports nous sommes depuis le début des années 1990 où j’étais membre du Comité des Experts de la CEDEAO pour la création d’une zone monétaire unique (ZMU).
Quels sont les avantages et les inconvénients d’une union monétaire ? Il y a beaucoup d’avantages. Mais aussi des inconvénients. Parmi les avantages, il y a la réduction de l’incertitude concernant les fluctuations de taux de change entre les monnaies nationales ; la possibilité pour chaque pays d’utiliser les réserves communes comme coussin pour absorber les chocs externes ; et la réalisation d’économies substantielles car sont éliminés les coûts de transaction, d’information et de négociation associés à l’existence de plusieurs monnaies. Ceux-ci avec d’autres concourent à la longue à une intégration économique et donc une augmentation du commerce international des biens, services et facteurs. D’où finalement une augmentation du bien-être des résidents des pays membres de l’union. Mais l’appartenance à une union monétaire implique la perte d’autonomie dans la conduite de la politique monétaire. Une détérioration possible de l’arbitrage inflation-chômage et un accroissement des disparités régionales. A ces coûts économiques s’ajoutent pour certains peuples des complications d’ordre psychologique : la monnaie étant perçue comme un attribut de la souveraineté nationale.

Imprimer E-mail

Interview