Ressources naturelles en Afrique: Les Sénégalais de la BAD réfléchissent sur la gestion

Afrique Resources Naturelles AfricaTout en fustigeant la manière de gérer ces ressources en Afrique, le conférencier a indiqué qu’une gestion transparente, efficace et inclusive de ces ressources naturelles constituerait une opportunité unique pour améliorer la performance des économies ainsi que les conditions de vie des populations africaines.

Ressources naturelles en Afrique : Les Sénégalais de la BAD réfléchissent sur la gestionL’Association des Sénégalais de la Banque africaine de développement (Senbad), à Abidjan, a organisé un dîner le vendredi 31 mars, dans un hôtel au Plateau.  Conçu sous la forme d’un diner-débat,  une conférence, portant sur le thème de la « Gestion transparente et efficace des ressources naturelles pour une croissance inclusive et durable » a été prononcée par M. Mamadou Lamine Loum, ancien Premier Ministre du Sénégal.Après avoir situé le bien fondé du thème le conférencier, tout en faisant le tour de la situation de quelques pays du continent, a ressorti les potentialités de l’Afrique en termes de ressources.

« L’Afrique est dotée d’importantes ressources naturelles (eau, forêts, terres et ressources halieutiques) et non renouvelables (pétrole, gaz et minéraux) ».Poursuivant, il a rappelé que le continent africain abrite la deuxième plus grande forêt tropicale, les deuxièmes plus grands et plus longs fleuves (le Nil et le Congo) du monde, environ 30% des réserves mondiales de minéraux, 8% des réserves prouvées de pétrole et 7% de celles de gaz naturel. A l’en croire, avec toutes ces richesses, force est de constater que la qualité de vie de leurs populations et les performances économiques de la plupart des pays africains laissent à désirer.Tout en fustigeant la manière de gérer ces ressources en Afrique, le conférencier a indiqué qu’une gestion transparente, efficace et inclusive de ces ressources naturelles constituerait une opportunité unique pour améliorer la performance des économies ainsi que les conditions de vie des populations africaines.« Cette situation paradoxale, qualifiée de «malédiction des ressources naturelles», est pour la majorité des cas et dans une large mesure, le résultat d’une gestion inadéquate des ressources naturelles », dira-t-il.Pour renverser cette tendance et vaincre cette supposée « malédiction », le conférencier a suggéré des ébauches de solutions à savoir la réformes en matière de politique macro-économique et de gestion des finances publiques.Ainsi que la redistribution des revenus tirés de l’exploitation, les politiques de dépenses sociales (investissement dans l'éducation, les soins de santé). Terminant sur la question des solutions, il a ajouté la bonne gouvernance et la transparence sur l’ensemble de la chaîne de valeurs.Pour sa part, situant l’objectif de la rencontre, la vice-présidente de Senbad, Rokhayatou Samb, tout en félicitant le conférencier et les panélistes, s’est dit satisfaite. Pour elle, le thème est plus que d’actualité.  « Dans nos pays, les ressources naturelles sont découvertes. Et nous avons voulu profiter de l’expertise du premier ministre qui nous éclairé dans la manière optimale dans laquelle nous devrions gérer ces ressources naturelles afin de tirer les leçons des échecs que nous avons vu dans le monde. Nous voulons que l’exploitation de ces ressources soit une réussite dans nos pays », a-t-elle fait savoir.Plusieurs personnalités ont assisté à la conférence, entre autres l’Ambassadeur du Sénégal en Côte d’Ivoire, S.E.M. Monsieur Abdou Lahad Sourang, le Consul Général du Sénégal en Côte d’Ivoire, Mme. Martine Mabiala, l’Association des Cadres Sénégalais en Côte d’Ivoire (Sencad), des membres de la Direction de la Bad ainsi que les représentants au sein de la Bad des communautés-soeurs de la Gambie, de la Mauritanie, du Mali et de la République de Guinée.Tigane Jean Bavane

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

03 avril 2017
Source : https://www.fratmat.info/

ImprimerE-mail