La Banque africaine de développement, l’Union africaine-NEPAD et leurs partenaires lancent le moteur de recherche de l’industrie agroalimentaire africaine, subventionné par le Fonds d’assistance au secteur privé en Afrique (FAPA)

sLa Banque africaine de développement (www.AfDB.org) et le Fonds d’assistance au secteur privé en Afrique (FAPA), un fonds fiduciaire multi-donateurs financé par le Japon et l’Autriche, ont procédé, mercredi 12 mai, à l’inauguration officielle du moteur de recherche de l’industrie agroalimentaire africaine (AABE), subventionné par le FAPA. 

Le Fonds fournit des subventions à des activités d’assistance technique en Afrique et constitue l’une des composantes de l’Initiative d’assistance renforcée au secteur privé (EPSA), placée sous l’égide de la Banque.

Le moteur de recherche de l’industrie agroalimentaire africaine se chargera d’identifier les possibilités d’investissement et de financement dans l’agriculture et l’industrie agroalimentaire et axera ses activités sur le Mozambique, la Zambie, l’Éthiopie, le Rwanda et le Kenya. Le projet sera mis en œuvre par Grow Africa et placé sous la tutelle de l’Agence de développement de l’Union africaine – Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (AUDA-NEPAD). L’un des résultats attendus du moteur de recherche est la présentation d’accords pré-entérinés auprès de partenaires continentaux de premier plan lors de l’Africa Investment Forum qui se déroulera du 11 au 13 novembre prochains à Johannesburg, en Afrique du Sud.

Selon Jennifer Blanke, vice-présidente de la Banque africaine de développement en charge du développement agricole, humain et social, « le lancement du moteur de recherche de l’industrie agroalimentaire africaine est important, car le financement privé est essentiel pour la progression du secteur agricole dans la chaîne de valeur et pour que l’Afrique commence à se nourrir elle-même, avant de nourrir la planète. »

La Banque africaine de développement met en place un portefeuille d’activités intégré qui génère et active des investissements pour les agro-industries et les PME agricoles à financer, dans les chaînes de valeur prioritaires du continent. Il est indispensable de permettre un financement inclusif dans le secteur agroalimentaire et de développer l’accès au marché pour les PME et les petits exploitants.

Symerre Gray-Johnson, responsable du programme Intégration régionale, infrastructures et commerce de l’AUDA-NEPAD, a précisé qu’il était approprié d’accueillir le moteur de recherche de l’industrie agroalimentaire africaine dans le NEPAD et que cela « démontrait clairement l’excellence de la coopération entre le NEPAD et le FAPA. »

Il a également réaffirmé son intérêt pour le deuxième Africa Investment Forum de la Banque à Johannesburg.

Shinichi Isa, vice-ministre parlementaire des Finances et gouverneur de la Banque africaine de développement pour le Japon, a fait part de la reconnaissance et de l’approbation du projet par le gouvernement nippon. Il s’est déclaré convaincu de l’importance de l’assistance technique et de l’influence qu’elle exerce sur le renforcement des capacités, au vu des expériences antérieures en matière de financement et de projets de développement.

Les objectifs spécifiques du moteur de recherche de l’industrie agroalimentaire africaine sont de renforcer la connaissance du marché et mettre en place une veille économique au niveau des pays pour les chaînes de valeur prioritaires, et de développer des plateformes de chaînes de valeur pour les moteurs avec un flux de propositions de PME agricoles innovantes et bancables. Grâce à ces objectifs, le projet permettra de déterminer les possibilités d’investissements commerciaux dans les chaînes de valeur des produits de base stratégiques et présentera un portefeuille fiable de projets susceptibles d’être financés et qui pourront rapidement trouver un investissement financier.

Participaient également à ce lancement officiel des gouverneurs et des représentants de gouvernements africains et étrangers, ainsi que des cadres supérieurs de la Banque, dont le vice-président en charge des Finances, Bajabulile Swazi Tshabalala.

Distribué par APO Group pour African Development Bank Group (AfDB).

Contact médias :
Lionel Stanbrook
Département des relations extérieures et de la communication
Banque africaine de développement
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

13 juin 2019
Source : https://fr.africanews.com/

Imprimer E-mail

Actu africaine