vendredi, 09 novembre 2012 22:40

L’air du temps : leçon de grandeur

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Obama 2e mandatLe mardi 06 novembre dernier les américains, ont renouvelé  leur confiance au Président Barack Obama en lui accordant un second mandat à la Maison Blanche. Ainsi, après avoir épaté le monde, le 04 novembre 2008, en élisant le premier américain noir, le même Obama, à la tête de la grande puissance mondiale, le peuple américain vient, une fois de plus réécrire en blanc certaines pages sombres de l’histoire de leur pays.

 Pour les observateurs, en réitérant leur confiance au Président Barack Obama, les Américains viennent de prouver à la face du monde entier que la révolution entamée en 2008 est désormais effective au pays de l’Oncle Sam. En effet, comme l’a si bien dit le Président Issoufou Mahamadou, sur les antennes de RFI, par cette réélection du Président Obama, « le peuple américain vient de prouver qu’il est un grand peuple, parce qu’il vient à nouveau de réélire un président noir. Parce que élire un président noir une fois à la tête des Etats-Unis pouvait être un accident, mais deux fois, ce n’est plus un accident».

Il est vrai que, mardi dernier, l’on n’a pas assisté à certains ingrédients ayant marqué l’élection de 2008 ayant conduit le premier candidat noir au Bureau ovale. Comme par exemple la singulière mobilisation des électeurs qui, dans leur hargne de changer les choses, étaient plus de 64% à prendre d’assaut les bureaux de vote en cette journée historique du 04 novembre 2008. C’était un record jamais égalé aux USA, depuis 1908 ! Le déclic était déjà donné pour engager le pays le plus démocratique au monde dans un processus désormais irréversible du renouveau politique, voire culturel. Quatre ans après, le phénomène de l’obamania qui a submergé les cœurs des Américains, reste encore d’actualité, en dépit de l’usure que pourrait entrainer quatre  ans d’exercice du pouvoir dans un contexte de crise économique ambiante.  Une fois de plus, les électeurs américains ont su mesurer à leur juste valeur les enjeux majeurs du moment, transcendant ainsi certaines basses considérations pour faire un choix, le choix judicieux !

Par cette élection, les Américains ont démontré  que ‘’le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple’’ n’a rien d’un slogan creux, mais plutôt un message de portée universelle.  Voilà toute la preuve de l'exemplarité de l'Amérique à travers ses attraits politiques et culturels, appelé là-bas le "soft power". En un mot, l’Amérique a encore prouvé qu’elle reste encore la pionnière de la démocratie, et qu’elle a bien de leçons de démocratie à donner au reste du monde.

Assane Soumana
{source}
<iframe width="560" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/Wk17f6_4iW8" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>
{/source}
09 novembre 2012
publié le 09 novembre 2012
Source : Sahel Dimanche

Dernière modification le vendredi, 09 novembre 2012 23:14