vendredi, 21 décembre 2012 02:06

L’air du temps: la fin du monde n'aura pas lieu....

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Si les oiseaux de mauvais augure, ces Cassandre des temps modernes, avaient toujours raison,  l’humanité serait à jamais perdue…En effet, selon la folle rumeur qui domine la chronique aux quatre coins du monde, c’est aujourd’hui, ce vendredi 21 décembre 2012, c’est-à-dire dans quelques heures seulement, que la planète terre, et avec elle tout ce qui vivent dessus, plongera dans l’apocalypse.

Depuis des mois, le compte à rebours a été déclenché pour égrener les semaines et les jours qui nous séparent de la fin du monde annoncée pour cette journée du 21 décembre 2012. Forts de cette rumeur, qui est partie d’une prévision de la tribu des Mayas, les amateurs des nouvelles à sensation ne se font pas faits prier pour alimenter les annales sur fond de chronique d’une fin de monde annoncée. Même les médias se sont mêlés de la danse. En Europe et en Amérique Latine, presque toutes les grandes chaines de télévision y sont de leurs reportages, le ton étant vraisemblablement de diffuser  le spectre de la peur au sein de l’humanité. Dans un engouement digne de ‘’cirque médiatique’’, les médias sont allés jusqu’à trouver une capitale pour la tragédie planétaire. Il s’agit du petit village français de Bugarach, seul village au monde censé résister l’apocalypse. Ainsi,  250 journalistes venus de plus de 50 pays sont accrédités auprès de la préfecture de cette localité, l’idée étant de suivre et de retransmettre en direct, le jour ‘’J’’, les pathétiques images de la disparition de l’humanité. Après une soirée ‘’spéciale fin du monde’’ sur M6 et sur beaucoup d’autres chaines, se fut au tour de Canal + de se plonger dans une ambiance apocalyptique à travers son émission « Action Discrète ».  Pour leur part, France 5, a décidé de consacrer, avec France Inter, toute la journée du 21 décembre au décryptage de nos peurs et de nos frissons. L’occasion faisant le larron, plusieurs restaurants ont introduit dans leur menu de nouvelles recettes culinaires "Fin du monde". A propos de l’heure du désastre d’aucuns annoncent 7 heures du matin, tandis que d’autres parlent de 12h12, heure de Paris.

 

Fort heureusement, tout ceci n’est que légende. Car, n'en déplaise aux esprits crédules, les Mayas eux-mêmes n’ont jamais parlé de fin du monde dans leur prédiction. Le "4 ahau 3 kankin" de l'écriture maya, correspondant  au 21 décembre 2012, et qui a suscité toutes ces spéculations, renvoie plutôt à la notion de la ‘’fin d'un grand cycle’’, selon un spécialiste. Du reste, cette rumeur n’en fait qu’en rajouter aux 182 autres fois que la fin du monde a été annoncée par le passé.  Il n’empêche que curieusement, au même moment où la rumeur enflait, un astéroïde large de 5 km est passé tout proche de la Terre le 12 décembre. On peut-être failli y rester…

Assane Soumana

 

Dernière modification le vendredi, 21 décembre 2012 02:12