vendredi, 27 mars 2015 06:28

L'air du temps : Chicha, ce nouveau danger qui guette les jeunes

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les adolescents ! Toujours prompts à dégoter de nouvelles trouvailles à vous donner des… hallucinations ! En matière d’innovation, ils n’ont pas fini de nous étonner. Au fait, avez-vous remarqué ce nouveau transport pour la ‘’chicha’’ ou narguilé chez les ados de Niamey ? Oui, vous les avez certainement vus avec ce mélange de tabac, de mélasse de fruits et d’arôme, qu’ils aspirent, dégageant de grosses buées. 

Le dispositif, composé d’une cheminée, d’un bol supérieur, d’un réservoir, d’une pipe immergée et d’un long tuyau flexible, fait fureur dans le milieu des adolescents. Chose curieuse, mêmes les jeunes filles se ‘’shootent’’ à la chicha !...
 On ne sait pas trop comment cette nouveauté est venue chez nous, mais il est fréquent de voir, à Niamey, des groupes de jeunes assis au sein de leurs fadas, aspirant à tours de passe-passe la fumée de la chicha. Cela est d’autant plus surprenant que l’usage de la ‘’chicha’’ était jusqu’alors l’apanage des adultes, même dans les sociétés arabes du Moyen Orient où il est très répandu. Vous n’avez sans doute pas prêté attention à ce détail, mais il y a déjà  très longtemps que le pot de chicha a pris la place de la traditionnelle marmite de ‘’niébé’’ dans les fada des jeunes à Niamey. Simple effet de mode ou recherche de sensations nouvelles? Peut-être un même élan de retour aux sources, sachant que les traces les plus anciennes de narguilé ont été trouvées au sud ou à l'est de l'Afrique, précisément dans la grotte de Lalibela, en Ethiopie. Quoi qu’il en soit, le phénomène fait fureur et il attire beaucoup de jeunes adolescents à Niamey. Il est vrai que fumer le narguilé a ceci de séduisant qu’il présente un aspect quelque peu festif et convivial pour les jeunes qui s’y adonnent.
Les parents, pourtant très intransigeants face au phénomène du  tabagisme chez les jeunes, assistent impassibles à l’explosion de la chicha. Sans doute parce qu’ils pensent que cette pratique n’a rien de nocif, ils semblent en tolérer la pratique. Erreur ! Le danger guette, et il est réel. Les jeunes ‘’accro’’ de la chica ne sont pas à l’abri des dangers du tabagisme. En effet, une très récente étude menée par des experts internationaux de la Santé réunis à Abu Dhabi, aux Emirats Arabes Unis, vient de prouver que le narguilé serait pire que la cigarette. L’étude conclut qu’une simple bouffée de narguilé serait équivalente à la quantité de fumée avalée avec une cigarette entière. Selon les experts, en fumant une chicha pendant 1 heure environ, on inhale 26 fois la dose maximale quotidienne d'uranium conseillée par l'OMS, ainsi qu'une importante dose de plomb, du fait du charbon utilisé pour chauffer l'eau de l'appareil. S’ajoutent des concentrations anormales de nickel, chrome et cobalt qui ont aussi été repérées. En un mot, un véritable cocktail de composés cancérigènes!
Assane Soumana

27 mars 2015
Source : http://lesahel.org/