L'air du temps : Fan, non merci !...

On a souvent reproché aux Nigériens de manquer d’enthousiasme quand il s’agit de célébrer les mérites de nos vedettes nationales. Pourtant, dans presque tous les domaines de la vie, nous avons au Niger des hommes et des femmes de grands talents qui méritent certains égards de la part de leur public. Hélas, en règle générale, nos artistes, sportifs, journalistes et autres sont plus honorés à l’extérieur que dans leur propre pays.

En sport, même notre médaillé olympique Issoufou Alfaga attire des regards plus passionnés ailleurs qu’ici même au Niger. En musique moderne, des grandes stars comme Bambino, Idi Sarki, Safiath, Denké-Denké, MDM Crew, Alradik et autres jeunes talents, soulèvent plus de foule à l’extérieur que chez eux, au Niger. Des exemples foisonnent encore dans d’autres domaines.

Il est vrai que j’ai toujours été de ceux qui déplorent cette timidité que le public nigérien affiche à l’endroit de nos stars et autres célébrités nationales. Mais aujourd’hui, à la lumière du spectacle démentiel que les fans de DJ Arafat ont offert à la face du monde suite au décès de la star du coupé-décalé, je me suis fait une autre idée. Je me dis que, si c’est cela être ‘’trop fan’’ de quelqu’un, alors nos stars doivent se consoler de ce déficit d’attention à leur égard.

Car, j’en suis persuadé, personne ne voudrait être à la place de DJ Arafat, tel qu’on a vu son corps malmené par ses fans écervelés surnommés les ‘’chinois’’. Dans leur excès de zèle, ces jeunes ont pu imaginer que leur idole ne pouvait jamais mourir. Même les ‘’hommes de Dieu’’ s’y sont mêlés. Ainsi, un pasteur proposa de ressusciter ‘’l’enfant prodige’’ de Yopougon, tandis que d’autres énergumènes firent courir la rumeur que son corps était au milieu d’un rituel mystique manigancé par des francs-maçons. Des histoires à dormir debout ! Mais c’était déjà suffisant pour pousser les ‘’chinois’’ à profaner sa tombe. Ils ont eu le culot de sortir son cercueil puis d’en extirper son corps, qui fut alors filmé et les images postées sur les réseaux sociaux où elles continuent de faire le buzz, au mépris de toutes les règles de la morale et de l’éthique religieuse. L’horreur !...J’entends déjà des voix de certaines de nos stars me susurrant à l’oreille: si c’est ça fan, non merci !

Assane Soumana

06 septembre 2019
Source :http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

L'air du temps