L'air du temps

Ceinture Casque obligatoire NigerC’est désormais officiel et c’est d’une grande rigueur : à partir du 1er octobre prochain, tous les automobilistes de la capitale (et leurs passagers) devront se cingler serré avec leur ceinture de sécurité. Idem pour les usagers des deux roues qui, eux, devront se remettre à l’heure du casque, comme aux années 80.

Ainsi en ont décidé les autorités régionales à travers un communiqué dûment signé par le Président de la Délégation Spéciale de Niamey, M. Moctar Mamoudou. A ceux qui sont tentés de croire que cette décision n’est autre que le fruit d’un simple coup de tête du signataire du document, il y a lieu de préciser que cette mesure est bien motivée et elle est tout ce qu’il y a de légal. En effet, elle intervient en application des dispositions du décret 2017-518/PRN/MT du 16 juin 2017, portant modalité d’application de la loi 2014-62/PRN/MT du 8 novembre 2014 portant code de la route. Ce décret précise clairement que « le port de la ceinture de sécurité est obligatoire dans les véhicules en circulation dans les agglomérations et en rase campagne. Le port de casque de protection est obligatoire pour les conducteurs et les passagers des cyclomoteurs, des vélomoteurs, et des motocyclettes ».

Mais, comme on le sait, il y en aura toujours des voix qui s’élèveront pour crier et dénoncer ‘’l’abus de pouvoir’’. D’autres vous diront que la ceinture, c’est juste un objet de fantaisie pour frimer dans la ville au volant d’une somptueuse auto. Soit !...Mais là, il s’agit de sauver des vies humaines. Il se trouve que ces dernières années, avec le laxisme observé à propos de l’obligation de la ceinture de sécurité et du casque, notre pays a payé un lourd tribut des accidents de la route devenus quasi-quotidiens, aussi bien dans nos villes que sur nos routes. On n’a pas besoin d’interroger les chiffres pour se faire l’idée de l’urgence d’agir pour arrêter l’hécatombe.

Imprimer E-mail

L'air du temps