FAITS DIVERS.

Ce discours est aujourd’hui entretenu tant par les scolaires eux-mêmes que par leurs parents. En effet, le ministère de la santé organise régulièrement des campagnes de vaccinations dans les établissements scolaires ; des vaccinations que ni concernent que les jeunes filles et qui portent, dit-on, sur le tétanos.

Ils ont raison nos grands parents quand ils exigent que l’on mène des investigations sur l’origine et la moralité des futurs conjoints avant que le mariage ne soit scellé. Comme pour dire que dans nos traditions, il n’y a pas que des moeurs désuètes auxquelles il faut radicalement tourner le dos. Nous avons des valeurs héritées de notre riche passé et il serait aberrant de les reléguer aux oubliettes au profit des emprunts le plus souvent de bas étage.

Moustapha a des idées, pleine, la tête. Et, il n’a jamais hésité à en faire bon usage dès qu’une occasion se présente. Mais à force de vouloir jouer à l’opportuniste, on finit par tomber sur plus doué que soi. Bonjour les dégâts !

Habi est un de ces jeunes enseignants sortis tout fraîchement de l’Ecole Normale. Comprenez alors quel genre de type est Habi. Issu du double flux, Habi a aussi croisé sur son parcours scolaire toute une série de ces années qu’on ne saurait définir avec exactitude.

Chez nous en Afrique, les faits sont souvent inimaginables, très proches de la fiction romanesque. En effet, ce que le Blanc raconte sous fond de tergiversations fictionnelles, nous en Afrique, nous le racontons tel ; rien que notre quotidien est une véritable fiction. Suivez plutôt l’histoire de Safiya.

 Un employé d’un salon de coiffure de Beijing s’en est violemment pris à l’un de ses clients, après que celui-ci s’est plaint de sa nouvelle coupe de cheveux. Résultat : plusieurs coups de ciseaux donnés dans la poitrine... Heureusement, le client mécontent s’en sort indemne !

Une ex-agent de police a été arrêtée le 8 janvier dernier au quartier Niamey 2000 par les services de la Police judiciaire pour meurtre suite à une plainte déposée par la famille de son concubin. L’ex-agent de police qui était déjà impliquée dans une affaire de drogue avait été incarcérée avant de bénéficier d’une liberté provisoire. Selon nos sources, un conseil de discipline était en instance de statuer sur son cas en vue de sa radiation du corps de la Police lorsque cette nouvelle affaire est survenue.

vendredi, 17 janvier 2014 22:14

Fait divers : un mariage à l’arrachée

Soumaila ne s’attendait pas à un tel événement. Pourtant il en est l’acteur principal. Comment est-on arrivé à cette situation ? Et comment a-t-il accueilli la chose ? Récit d’un mariage à l’arrachée dans les lignes qui vont suivre…

La scène paraît banale tellement que la ceinture verte de Niamey est devenue un lupanar à ciel ouvert. Les volages, les professionnelles de sexe expertes comme occasionnelles, les midinettes et autres spécialistes en culbute ont transformé la ceinture verte, côté hippodrome, en un cimetière de capotes.

Le plus souvent, on entend dire que « ce que femme veut, Dieu le veut». Sans paraître par trop misogyne, je dirais que cette boutade mériterait qu’on la révise profondément, ou même qu’on la rejette. Car, figurezvous qu’à fouiller profondément dans la tête de certaines femmes, on y trouverait des choses qui pourraient provoquer la fin du monde. Surtout quand une femme est blessée dans son amour propre. Suivez plutôt l’histoire de Habiba, une femme pas comme les autres.

Page 1 sur 4

Assemblée nationale du Niger

Assemblee Niger

 

 

 

Le Site de l' Assemblée Nationale du Niger

Onep

Forum Diaspora 1

Nigerien de la semaine

Nigerien-de-la-semaine_3 M. Oumarou Kané Abou  Mme Yacouba Ramatou Salifou (Inna Karanta) Dr Mamane Nassirou Garba Mme Zouera Youssoufou Mlle Biba Nainou Dogo