Environnement

La 3ème édition du forum «les Panafricaines» se tiendra les 6 et 7 mars à Casablanca sous le thème «Urgences climatique, les medias africains acteurs du changement». A travers cette rencontre, les initiatrices ont voulu mettre au cœur de leurs actions la question du climat et les conséquences néfastes du changement climatique sur l’Afrique qui ne produit pourtant que 4% des émissions mondiales de gaz à effets de serre. Fortes du succès des deux éditions précédentes et de la consolidation de ce réseau, plus de 300 ‘’Panafricaines’’ prendront part aux travaux de ce forum.

L’organisation de la 3ème édition du forum les Panafricaines se fixe six (6) principaux objectifs, notamment de mobiliser les medias africains pour la stimulation de débats publics ; de contribuer à enrichir les connaissances des opinions publiques africaines sur l’impact du réchauffement climatique, de favoriser une plus grande visibilité de la problématique climat dans les médias africains ; de s’appuyer sur les réseaux des «Panafricaines» pour consolider le respect des règles de déontologie journalistique et d’éthique professionnelle dans le traitement de l’information.

Toutes les questions inhérentes aux changements climatiques seront débattues au cours de cette rencontre, notamment la déforestation, la désertification, la préservation des ressources en eau, les migrations climatiques, la sécurité alimentaire. Selon les organisatrices de la rencontre, les changements climatiques constituent une question capitale pour le continent africain au point de déterminer son développement et donc son avenir pour les prochaines décennies. L’Afrique doit aujourd’hui négocier un tournant décisif. De l’évolution des conditions météorologiques, qui a des effets sur la production agricole et alimentaire à l’élévation du niveau des mers, qui augmente les risques d’inondations, les conséquences des changements climatiques sont globales en termes d’effets et d’échelle. Sans action immédiate, il sera beaucoup plus difficile et coûteux pour les africains de s’adapter aux conséquences futures de ces changements.

Imprimer E-mail

Environnement