Forfait Albarka - Orange Niger

Protection de l’environnement : Le Forum jeunesse et emplois verts prévu du 27 au 30 mars 2018 à Niamey

Protection de l’environnement : Le Forum jeunesse et emplois verts prévu du 27 au 30 mars 2018 à NiameyLe Gouvernement de la République du Niger en partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et d’autres partenaires au développement, organisera du 27 au 30 mars 2018 à Niamey au Niger, la 4e édition du « Forum international jeunesse et emplois verts » (FIJEV). Un appel à candidatures a déjà été lancé afin de sélectionner des jeunes participants ressortissants des pays de la Francophonie. Un appel à candidatures spécial pour les jeunes du Niger sera lancé par le Gouvernement de la République du Niger dans les prochains jours

Il faut souligner que le FIJEV est un rendez-vous international pour promouvoir le dialogue et les échanges sur les enjeux de l’économie verte notamment en ce qui concerne la création d’emplois pour les jeunes. Le forum a vocation de réunir des centaines de jeunes et d’acteurs nationaux, internationaux, étatiques, de la société civile et du privé concernés par la question de création d’emplois et de développement durable.

Le forum permettra aux jeunes des pays membres de la Francophonie, femmes et hommes âgés de 18 à 34 ans, de valoriser leurs créativités, tout en ayant l’occasion de présenter, au grand public et aux partenaires techniques et financiers, des projets susceptibles de générer des emplois dans le domaine de l’économie verte. Les participants prennent part à des ateliers de renforcement des compétences et assistent à des conférences animées par des experts.

Au cours du forum, comme ce fut le cas pour les éditions précédentes, les porteurs de projets échangent leurs expériences, partagent des idées et bonnes pratiques et bénéficient, grâce à des ateliers de formation, de nouvelles connaissances et de compétences utiles à la réalisation de leurs projets. Un concours est également organisé pour identifier et récompenser les meilleurs projets dans les secteurs à fort potentiel. Un formulaire de candidatures sera mis à la disposition des candidats sélectionnés pour participer à ce concours. Il s’agira de rédiger un plan d’affaire pour la mise en œuvre de leurs idées d’entreprise ou le développement de leur entreprise déjà fonctionnelle. A l’issue du FIJEV, les lauréats du concours recevront un accompagnement pour consolider leurs projets. Ils bénéficieront également d’un encadrement spécial sous forme de mentorat de partenaires techniques ainsi que d’une enveloppe financière. Les jeunes sont invités à soumettre des projets d’entreprises existantes ou bien de création d’entreprises éco-responsables et génératrices d’emplois verts dans les domaines suivants : Agriculture durable, pêche responsable et agroalimentaire ; Énergies et habitat durables ; Valorisation de la biodiversité et tourisme durable ; Technologies au service du développement durable ; Assainissement, gestion des déchets et recyclage ; Les industries extractives et leurs filières.

Le FIJEV cible prioritairement les jeunes ayant l’ambition de développer des projets générateurs d’emplois verts. Les participants seront choisis en fonction de la pertinence, de la faisabilité et du réalisme de leurs projets selon le contexte de leurs pays, du potentiel de création des emplois verts et de la qualité de rédaction de leurs projets.

Les emplois verts sont des emplois décents qui contribuent à la préservation et la restauration de l’environnement, soit dans les secteurs traditionnels tels que la industrie manufacturière et construction, ou dans de nouveaux secteurs verts et émergents comme les énergies renouvelables et efficacité énergétique. Les emplois verts permettent d’améliorer une utilisation efficiente de l’énergie et de matières premières, de limiter les émissions de gaz à effet de serre, de minimiser les déchets et la pollution, de protéger et restaurer les écosystèmes, de contribuer à l’adaptation aux effets du changement climatique.

A l’échelle de l’entreprise, les emplois verts peuvent produire des biens ou proposer des services respectueux de l’environnement, notamment des bâtiments écologiques ou des moyens de transport non polluants. Cependant, il convient de noter que ces produits et services écologiques ne sont pas toujours fondés sur des processus de production et des technologies écologiques. Par conséquent, les emplois verts se distinguent également par leur contribution à des processus de production des entreprises respectueux de l’environnement. Par exemple, les emplois verts peuvent permettre de réduire la consommation d’eau ou d’améliorer les systèmes de recyclage. Pourtant, les emplois verts définis par des processus de production ne produisent pas nécessairement des biens ou des services environnementaux.
Garé Amadou

09 février 2018
Source : La Nation

Imprimer E-mail

Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Environnement