Environnement

Le Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable, en partenariat avec ECOBANK- Niger a organisé le 5 juin dernier, à la ceinture verte de Niamey, une séance de plantation d’arbres dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale de l’Environnement. Le lancement de ces activités a été présidé par le Ministre Almoustapha Garba, en présence de son homologue en charge de la Renaissance Culturelle, M Assoumana Mallam Issa, du Directeur général de ECOBANK-Niger, du Gouverneur de la région de Niamey et plusieurs responsables de la protection de l’environnement.

Instituée depuis 1972 et lancée en 1974, la Journée Mondiale de l’Environnement représente une plateforme de sensibilisation du public autour des défis environnementaux. Ainsi cette année, le thème retenu est « la lutte contre la pollution plastique ». Selon le ministre de l’Environnement, de la Salubrité urbaine et du Développement durable, le lancement de cette opération aura dans un avenir proche et à long terme, le mérite de conditionner un cadre de vie sain. A cette occasion, avec le concours salutaire de l’Ecobank-Niger une action de reboisement consistant à planter 450 arbres dans la zone de la ceinture verte de Niamey, a été initiée. Pour rappel, les premières plantations d’arbres dans cette zone ont été entreprises dans le milieu des années 60 par les autorités publiques avec pour objectif de protéger Niamey des risques liées aux intempéries et d’améliorer le cadre de vie des populations.

La protection de l’environnement est certes garantie par l’Etat, comme prévu dans la constitution mais, sa responsabilité est à l’image de son profit, autrement «elle est une affaire de tous ». C’est pour cette raison que le Groupe Ecobank s’est dit fier de soutenir la Journée Mondiale de l’Environnement en plantant des arbres ici à Niamey et aussi dans 32 autres pays en Afrique. La participation d’Ecobank Niger à cette journée au côté du Gouvernement du Niger, du Programme des Nations Unies pour l’Environnement et du Programme des Nations Unies pour le Développement est la traduction de son adhésion à plusieurs conventions internationales pour la gouvernance environnementale et sociale. C’est en plus, l’illustration d’un ancrage local et d’une contribution à l’amélioration du cadre de vie des communautés au sein desquelles le groupe opère.

Imprimer E-mail

Les Résidences Goggodou : Le coin chic pour se loger à Niamey

Environnement