Environnement

Niger : la montée des eaux du fleuve Niger atteint un seuil dangereux à Niamey La montée des eaux du fleuve Niger causée par les pluies diluviennes qui ont frappé le Niger ces derniers jours a atteint le niveau d'alerte orange depuis jeudi et risque de passer au rouge à Niamey, capitale du Niger. Les autorités ont commencé à évacuer les villages menacés par le débordement du fleuve qui couvre neuf Etats de l'Afrique de l'ouest.

« Il n’est pas impossible de déclencher l’alerte rouge d’ici 48 heures, si l’eau continue à monter », a déclaré à Jeune Afrique Laouan Magagi, ministre nigérien de l’Action humanitaire et de la gestion des catastrophes. « Le matin du lundi 11 septembre, le niveau d’eau est passé de 589 cm à 595 cm sur une limite de 620 cm », a ajoute Laouan Magagi. Selon le ministre, la crue locale du fleuve Niger, amorcée avec les pluies torrentielles survenues depuis la mi-août qui ont fait des dizaines de morts, se manifeste par des montées rapides du niveau de l’eau à Niamey. « Ces  montées se sont accélérées ses derniers jours pour atteindre la cote d’alerte orange en vigueur à Niamey », a précisé le ministre.

Imprimer E-mail

Environnement