Environnement

Le Niger a célébré, le 7 avril dernier, la 19ème édition de la Journée Nationale des Energies Renouvelables (JNER), instituée par décret du 6 avril 1998 en hommage à l’illustre fils du Niger en la personne de Pr. Abdou Moumouni Dioffo rappelé à Dieu le 7 avril 1991. Placée sous le thème « Energies Renouvelables : Opportunités, Choix et Défis pour le Développement », cette édition 2017 a donné lieu à une grande manifestation dans les locaux du Central National d’Energie Solaire (CNES), ex-ONERSOL. Il est ressorti du message commémoratif prononcé par la ministre de l’Energie, Mme Amina Moumouni, une réelle volonté politique des autorités nigériennes de donner toute leur place aux énergies renouvelables en particulier dans le développement socioéconomique. Aussi, par cet article, nous jetons un regard sur l’énergie solaire, un domaine dans lequel notre pays dispose d’un potentiel inépuisable.

Avec les problèmes de fournitures d’énergie électrique de plus en plus récurrents dans notre pays, les populations, du moins celles qui ont les moyens, se ruent sur les équipements solaires. Du coup, le commerce desdits équipements connait un boom. Cependant, bien qu’étant une alternative durable, le solaire n’est pas toujours à la portée de la grande masse.

Imprimer E-mail

Environnement