Sanef 2018

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

dimanche, 26 mars 2006 06:04

Le Niger conjugue les problèmes

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Pour la première fois, un rapport a été réalisé par le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa) et par l'ONG EngenderHealth sur la fistule obstétricale en Afrique subsaharienne. Des évaluations fondées sur la visite de centres médicaux ont été menées dans neuf pays (1). Un travail très précis qui donne un état des lieux de la santé dans le pays et une description de la situation, hôpital par hôpital. Un exemple avec le Niger, où le taux de fécondité est de 8 enfants par femme, soit le plus élevé d'Afrique subsaharienne.

85 % des femmes accouchent chez elles. 36 % des filles entre 15 et 19 ans sont déjà enceintes ou ont déjà eu un enfant. 85 % de la population vit en zone rurale. Le taux d'analphabétisme féminin est de 91 %. Une enquête réalisée en 1998 montrait que l'âge moyen des patientes atteintes de fistule était de 13 ans. De nombreux projets existent, mais ont besoin d'être renforcés.

    LIBERATION.FR

Dernière modification le mardi, 28 février 2012 13:15
Plus dans cette catégorie : « Elections locales 29 Le dialogue fraternel »