jeudi, 12 janvier 2017 10:41

Signature d’un amendement de convention entre l’Etat de Kano et l’Etat du Nigéria : Poser les jalons d’une meilleure gestion des établissements bilingues

Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’Etat fédéré de Kano et le ministère des Enseignements secondaires ont procédé mardi dernier au siège de la Commission Mixte Nigéro-nigériane, à la signature d’un amendement de convention relative aux Collèges bilingues de Niamey et de Zinder. C’est le ministre des Enseignements secondaires, M. Mahaman Sani Abdourahamane, et le Vice-gouverneur et ministre de l’Education de l’Etat Fédéré Kano, PhD Hafiz Abubakar, qui ont apposé leurs signatures sur les documents de convention en présence du gouverneur de Niamey, des techniciens et des diplomates des deux pays.

Cet amendement porte particulièrement sur les engagements de chaque Partie en vue du bon fonctionnement du Collège Bilingue garçons de Niamey et du Collège Bilingue filles de Zinder qui est par ailleurs en construction. Ainsi, le document amendé devrait permettre de finaliser la mise en place des jalons d’une meilleure gestion des établissements bilingues et de rappeler les rôles dévolus à chaque partie. Dans ses propos introductifs, le ministre des Enseignements Secondaires, M. Maman Sani Abdourahamane a indiqué que l’accroissement des besoins a imposé que les deux parties se retrouvent pour échanger et pour s’entendre sur les engagements de chaque partie afin que ces écoles fonctionnent normalement.

« Nos travaux ce sont tenus dans la compréhension totale et la fraternité entre les deux peuples. Compte tenu de l’évolution du Collège Bilingue garçons et de la nécessité d’ouvrir un Collège Bilingue de filles à Zinder nous avons jugé important de procéder à cet amendement. Dans cette convention nous avons évoqué toutes les possibilités et défini de manière claire la part de contribution de chacun des Etats pour la bonne marche de ces écoles bilingues. Nous remercions l’Etat de Kano pour tous les efforts consentis en vue de la construction de ces écoles » a soutenu M. Maman Sani Abdourahaman.

Il précise que les prérogatives du Niger telles que définies par à cette convention sont essentiellement de l’ordre de l’entretien sur tous les plans, notamment alimentaire pour tous les élèves dont le nombre augmente d’année en année, soulignant la création du niveau de seconde pour l’année prochaine avec des perspectives pour cheminer jusqu’à la terminale. « Et d’ici 2020, cette coopération permettra d’enseigner environ 1200 élèves, ce qui est loin des 100 élèves initiaux » se réjouit-il.

Le Vice-gouverneur et ministre de l’Education de l’Etat Fédéré Kano, M. Hafiz Abubakar a, pour sa part, rappelé que l’Ecole Bilingue pour garçon a ouvert ses porte, il ya quatre ans de cela. « L’école évolue, et cette année la première promotion va passer les examens de brevet. A ce titre, il était important de voir les dispositions qui doivent être prise pour la suite des études de ces enfants dans cette école bilingue » a-t-il déclaré avant d’ajouter que le processus de construction de logements pour les enseignants sera bientôt engagé.

Samira Sabou(onep)

12 janvier 2017
Source : http://lesahel.org/