mercredi, 18 janvier 2017 07:02

Poursuite des visites du ministre de l'Industrie dans les unités industrielles à Niamey : Constater les conditions de travail des employés et le fonctionnement des unités

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Conformément à son calendrier de travail, le ministre de l'Industrie, M. Abdou Maman poursuit les visites qu’il avait entamées depuis le 29 décembre 2016 dans les unités industrielles à Niamey afin de constater de visu les conditions dans lesquelles fonctionnent ces unités industrielles et encourager les responsables à plus de compétitivité. C’est dans ce cadre que le ministre Abdou Maman a effectué hier dans la matinée une série de visites à la société Unilever, à la Société de brasserie et de boissons gazeuses du Niger (BRANIGER) et à la Société de Textile (SOTEX). Il est accompagné dans ce déplacement par son directeur de cabinet, M. Maman Zaki, des membres de son cabinet et par son staff technique. 

La société Unilever qui     fabrique le savon de Marseille, LAVIBEL au Niger a constitué la première étape de la visite du ministre. Cette société créée en 1965 au Niger, avait débuté sa production en 1966 sous la dénomination de SPCN (Société des Produits Chimiques du Niger) jusqu’en 2004 où la société changeait de nom pour devenir Unilever. A son arrivée, la délégation ministérielle a été accueillie par le directeur général, M. Almiyahou Abdou et ses proches collaborateurs. S’en est suivie une brève présentation dans la salle de réunion au cours de           laquelle, le responsable de la société a indiqué que le chiffre d’affaires annuel est de 4 302 191 266FCFA avec une production annuelle de 6 416 tonnes et une capacité annuelle de 9 000 tonnes. Dans cette société qui emploie un effectif de 65 agents, la sécurité des travailleurs et des visiteurs est avant tout primordial. Après l’exposé, la délégation ministérielle a visité l'unité de production de la société.

Quelques instants après, la   délégation ministérielle s’est rendue à la Société de Brasserie et de Boissons gazeuses du Niger (BRANIGER) où le Directeur général, M. Benjamin Bronn accompagné de ses collaborateurs ont fait visiter l’ensemble des installations et d’équipements de la BRANIGER au ministre et à sa délégation. La société dispose d'un dispositif de production moderne composé de machines et d’appareils de dernière génération. Du magasin de stockage des matières premières et consommables pour la fabrication des boissons, en passant par les services de maintenance, le parc bouteilles vides et le parc commercial, le directeur technique, M. Karl NIENHAUS a donné d’amples explications sur le fonctionnement de la société.

Enfin la Société de Textile (SOTEX) a constitué la dernière étape de la visite. Cette société a connu plusieurs changements de dénominations. Dans cette industrie, le Directeur général, M. Aboubacar Krouzale et ses collaborateurs ont conduit une visite guidée dans l’usine de fabrication de pagnes et les autres installations qui concourent à la réalisation des activités de la société. Il faut noter que partout où le ministre de l'Industrie est passé, il a reçu des explications sur le fonctionnement de ces unités industrielles. « Nous avons jugé utile de visiter ces trois unités industrielles dans l’optique de nous enquérir de leur fonctionnement et les contraintes auxquelles, elles font face. Nous avons trouvé des personnels respectueux, engagés et responsables que, je salue de tout cœur », a confié M. Abdou Maman à la fin de la visite.

Le ministre de l'Industrie d’ajouter qu’aujourd’hui, le gouvernement fait du développement industriel son cheval de bataille. Toutes les entreprises qui sont en difficulté ou qui ont un projet d’extension ou d’autres innovations seront désormais soutenues par l’Etat selon M. Abdou Maman. « Conformément au code d’investissement, l’Etat s’est engagé à accompagner les industries. C’est l’exemple de SOTEX qui vient récemment de bénéficier d’un appui de l’Etat. Il permettra à cette société de fournir un produit de meilleure qualité aux consommateurs, de conserver et de recruter des employés », a-t-il assuré. Le ministre Abdou Maman a en outre réaffirmé l’engagement et la disponibilité du gouvernement à accompagner et soutenir les entreprises dans leurs projets afin qu’elles soient compétitives à l’échelle internationale.

C’est pourquoi, il a lancé un appel à la population nigérienne pour consommer les produits locaux afin d’aider les entreprises à booster l’économie du pays. « Nous avons des produits de qualité au Niger, consommons-les », a-t-il déclaré. En ce qui concerne les préoccupations des responsables des industries relativement au problème de la mévente due à l’entrée frauduleuse des produits venus des pays voisins, le ministre de l’Industrie a rassuré que son département ministériel en collaboration avec le ministère des Finances ont pris de dispositions pour régulariser la situation. « C’est vrai, l’impact ne sera pas immédiat, mais au fur et à mesure, des dispositions sont en train d’être prises au niveau des frontières et les industriels vont certainement sentir le changement positif », a-t-il conclu.

Seini Seydou Zakaria(onep)

18 janvier 2017
Source : http://lesahel.org/