dimanche, 22 janvier 2017 21:06

L’investiture de Donald Trump vue de l’Ambassade des USA au Niger : « Le serment de fonction que je viens de prononcer est un serment d'allégeance envers tous les Américains », a déclaré le 45ème Président des USA

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Eunice S Reddick Samira Sabou A l’occasion de la prestation de serment du 45ème Président des Etats-Unis d’Amérique (USA), l’ambassadeur Mme Eunice S. Reddick, a convié, vendredi dernier, au Centre Culturel Américain (CCA), les représentants des institutions nationales et ceux de la société civile pour suivre cet évènement en directe.

Les cérémonies d’investiture sont un symbole important de la continuité et de la permanence du gouvernement américain, ce, depuis 1789 où George Washington a mis la main sur la bible et a récité le serment. Ainsi, l’Alinea 2 de l’Article 1er de la Constitution stipule qu’avant que les Présidents puissent assumer leur fonction, ils prêtent serment. Ce serment se résume en ces mots : « Je jure solennellement (ou affirme) que je vais accomplir fidèlement la fonction de Président des Etats-Unis, et je ferais de mon mieux pour préserver, protéger et défendre la Constitution des Etats-Unis.»

Après son serment sur la Bible et la constitution tenues par sa femme Melania Trump, le 45ème président des Etats-Unis a prononcé en direct sur une tribune au capitole un discours qui, d’après plusieurs analystes fait office du repli de l’Amérique sur elle-même. On retient entre autres de ce discours, son adresse de reconnaissance au couple Présidentiel sortant pour leur aide et leur courtoise pendant la transition. « Aujourd'hui non seulement nous transférons le pouvoir d'une administration à une autre ou d'un parti à un autre, mais nous transférons le pouvoir de la capitale Washington et le donnons à nouveau à vous, le peuple américain » a soutenu Donald Trump.

Il a rappelé que les Américains veulent de bonnes écoles pour leurs enfants, des quartiers sûrs pour leurs familles et de bons emplois pour eux-mêmes. Et, ce sont des revendications légitimes et raisonnables pour un public juste. Cependant, pour trop d’américains, c’est une réalité différente qui prévaut avec des mères et des enfants piégés dans la pauvreté de quartiers défavorisés; des usines délabrées comme des pierres tombales; un système éducatif dispendieux qui laisse les étudiants privés de savoir et enfin le crime, les gangs et la drogue qui volent tant de vies et spolient le pays de tant de potentiel.

Selon le 45ème Président des Etats Unis d’Amérique (USA), ce carnage américain s'arrête là et maintenant. « Nous sommes une nation et la douleur des autres est la nôtre. Leurs rêves sont nos rêves et leur succès sera notre succès. Nous partageons un cœur, une patrie et un glorieux destin. Le serment de fonction que je viens de prononcer est un serment d'allégeance envers tous les Américains. Pendant des décennies, nous avons enrichi l'industrie étrangère aux dépens de l'industrie américaine; subventionné les armées d'autres pays tout en permettant le très triste appauvrissement de notre armée; nous avons défendu les frontières d'autres nations tout en refusant de défendre les nôtres; et dépensé des milliards de dollars à l'étranger pendant que les infrastructures de l'Amérique se sont délabrées et abimées. Nous avons rendu d'autres pays riches alors que l'abondance, la force et la confiance de notre pays ont disparu de l'horizon» a-t-il souligné tout en expliquant que cela appartient au passé et aujourd'hui une nouvelle vision prévaudra dans le pays.

« Ce sera l'Amérique d'abord et seulement l'Amérique ».

D’une part, Donald Trump a promis à ses concitoyens que l'Amérique va recommencer à gagner comme jamais auparavant. Elle ramènera ses emplois, reconstruira ses frontières, regagnera sa prospérité et retrouvera ses rêves. Elle construira de nouvelles routes, autoroutes, ponts, aéroports, tunnels et voies ferrées. Elle va extraire son peuple de l'aide sociale pour le mettre au travail, ce, en rebâtissant le pays avec des bras américains et du labeur américain. Deux règles simples seront suivi à savoir : acheter américain et embaucher américain. D’autre part, il promet de rechercher l'amitié et la bonne volonté des autres nations du monde avec l'idée que c'est le droit de tout pays de mettre ses propres intérêts en avant. Ainsi, les USA ne chercheront pas à imposer leur mode de vie mais plutôt à le rendre éclatant comme un exemple à suivre. Les vieilles alliances seront renforcées et d’autres forgées, tout en unissant le monde civilisé contre le terrorisme islamique radical, qui sera complètement éradiqué de la surface de la Terre.

« Quand vous ouvrez votre cœur au patriotisme, il n'y a plus de place pour les préjugés. Nous devons nous exprimer franchement, discuter nos désaccords honnêtement mais toujours rechercher la solidarité. Quand l'Amérique est unie, on ne peut absolument pas l'arrêter. Le temps des paroles creuses est fini. Maintenant, c'est l'heure de l'action. Une nouvelle fierté nationale va animer nos âmes, élever nos regards et guérir nos divisions. Il est temps de se remémorer ce vieux dicton que nos soldats n'oublieront jamais: que l'on soit noir, métis ou blanc, le même sang patriote coule dans nos veines, nous jouissons tous des mêmes libertés et nous saluons tous le même grand drapeau américain. Et qu'un enfant soit né dans la banlieue de Detroit ou dans les plaines balayées par les vents du Nebraska, ils regardent tous le même ciel la nuit, leur cœur est plein des mêmes rêves et ils sont habités du même souffle de vie du Créateur tout-puissant. Ainsi, à tous les Américains, dans chaque ville, qu'elle soit proche ou lointaine, petite ou grande, d'une montagne à l'autre, d'un océan à l'autre, entendez ces mots: vous ne serez plus jamais ignorés » a conclu Donald Trump.

Au terme de ce discours, l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Niger, Mme Eunice S. Reddick a indiqué que cette investiture projetée en direct est une opportunité pour les Nigériens avec lesquels son institution travaille relativement à la démocratie de constater la transition américaine après les élections. D’après la diplomate, si les élections sont très importantes, l’investiture l’est tout autant. A ce titre, le Président élu est devenu le Président de tous les Américains.

Samira Sabou(onep)

23 janvier 2016
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le lundi, 23 janvier 2017 06:29