vendredi, 27 janvier 2017 04:30

Signature d’accord de partenariat entre les FAN et la Garde Nationale de l’Etat d’Indiana des Etats Unis : Le Niger admis dans le ‘’National Guard state Partnership Program’’ de l’Etat d’Indiana

Évaluer cet élément
(0 Votes)

FAN Indiana partenariat Les Etats Unis d’Amérique et le Niger entretiennent des relations bilatérales depuis plusieurs décennies. Ces relations déjà multisectorielles connaissent, ces dernières années, une véritable amélioration en embrassant de nouveaux domaines. Cette diversification des domaines de coopération vient de s’illustrer à nouveau par la signature d’un accord de partenariat entre les deux pays à travers les Forces Armées Nigériennes (FAN) et la Garde Nationale de l’Etat d’Indiana des Etats Unis, hier à l’Etat-Major des Armées.

En effet, c’est devant l’ambassadeur des Etats Unis au Niger, Mme Eunice Sharon Reddick, et des hauts responsables de l’Armée et de la Garde nationale de l’Etat d’Indiana, que le Chef d’Etat-Major des Armées, le Général de Corps d’Armée Seyni Garba et le Général de Division Courtney P. Carr, Commandant de la Garde Nationale de l’Etat d’Indiana, ont apposé leurs signatures sur les documents relatifs à l’accord de partenariat. Par cette signature de partenariat, le Niger intègre le cercle restreint de la septantaine des pays bénéficiaires du précieux ‘’National Guard State Partnership Program’’ que l’Etat d’Indiana a lancé depuis près de 24 ans. Il bénéficiera ainsi de l’expérience, de l’expertise et du savoir-faire de la Garde Nationale de cet Etat américain en matière d’aide humanitaire, de secours aux populations en cas de catastrophe, de sécurité, de renforcement des capacités humaines et matérielles des FAN face aux défis sécuritaires préoccupants. L’Etat d’Indiana a accepté l’adhésion du Niger dans son programme pluridisciplinaire à l’issue d’une demande formulée par notre pays.

C’est pourquoi il a envoyé cette importante délégation à Niamey pour concrétiser la volonté commune de travailler ensemble. Le Chef d’Etat-Major des Armées a indiqué que le partenariat est élargi dans plusieurs domaines d’intérêt allant du domaine militaire, de la sécurité intérieure à celui académique, en passant par une série d’interventions sur des axes prioritaires qui seront identifiés par les deux parties. Le Général de Corps d’Armée Seyni Garba a souligné que le partenariat dont l’acte de naissance a été signé à cette cérémonie d’hier, vient justement à point dans la mesure où le Niger est, dit-il, au centre des défis sécuritaires dans la région sahélo-saharienne, défis liés au terrorisme et à la grande criminalité transnationale. A travers ce partenariat, qui se veut mutuellement avantageux, le Général de Corps d’Armée Seyni Garba a dit espérer que les FAN tireront un grand profit des grandes expériences séculaires acquises par la Garde Nationale d’Indiana, en vue de renforcer les capacités opérationnelles. Il faut souligner que la Garde Nationale est l’une des plus anciennes institutions américaines. Le Chef d’Etat-Major a exprimé de vive voix les remerciements du Président de la République et du Gouvernement au Gouvernement américain pour les appuis multiformes que ce pays a toujours apporté aux Forces Armées Nigériennes en particulier, aux FDS en général.

Le haut responsable de la Garde Nationale de l’Etat d’Indiana s’est réjoui de la signature de l’accord de partenariat entre les FAN et sa structure, un partenariat qui permettra au Niger de bénéficier des avantages de ce programme innovant ‘’State partnership program’’. Soulignant l’aspect multiforme du State partnership program, le Général de Division Courtney P. Carr a indiqué qu’il touchera les domaines militaire, politique, économique et social. Mettant l’accent sur la forte expérience dans les domaines de secours, de l’assistance humanitaire et des opérations intérieures de la Garde Nationale d’Indiana, le Commandant de cette structure a ajouté que le partenariat est une opportunité offerte à tous pour développer des relations durables axées sur une vision partagée à travers des activités qui aideront à renforcer les institutions et à améliorer la paix et la sécurité, à booster la croissance économique et accroitre l’interopérabilité militaire.

Zabeirou Moussa(onep)

27 janvier 2017
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le vendredi, 27 janvier 2017 05:02