mercredi, 01 février 2017 04:07

Lancement des activités du Rassemblement Démocratique et Républicain (RDR-Tchanji) : Pour un renouveau dans la conduite des affaires publiques

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le paysage politique nigérien vient une fois de plus de s’élargir avec le lancement officiel, samedi dernier à Niamey, des activités du Rassemblement Démocratique et Républicain (RDR-Tchanji). La cérémonie s’est déroulée au Palais des congrès en présence des leaders et représentants des partis membres du Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République (FRDDR-opposition), ceux des partis politiques amis, des membres du Bureau politique national (BPN) provisoire du RDR, des délégués venus de toutes les régions du pays ainsi que de plusieurs invités. Il faut surtout noter la très forte mobilisation des militants et sympathisants de cette jeune formation politique, qui ambitionne de « susciter un sursaut patriotique chez les Nigériens en leur proposant une alternative crédible, un cadre de réflexion et d’action centré sur les valeurs de probité et de dignité afin de redonner confiance au peuple nigérien ».

Dans la déclaration officielle livrée à cette occasion, M. Falké Bacharou a, au nom du Bureau politique national provisoire, estimé que cette cérémonie est symbolique en ce sens qu’elle suscite un nouvel espoir chez les militants et sympathisants du RDR Tchanji. Le président du BPN provisoire de rappeler ensuite, ce qu’il a qualifié ‘’d’amère expérience de la mise sous coupe réglée, puis de la confiscation de leur instrument d’expression et d’échange d’opinions plurielles’’ connue par les militants du RDR en raison de leur choix. « Nous avons tous payé le prix fort de notre attachement à notre liberté et à notre dignité et de notre refus de la camisole de la pensée unique dans laquelle nos adversaires politiques ont voulu nous emprisonner » a-t-il déclaré.

M. Falké Bacharou a par la suite brossé la situation sociopolitique et économique du pays, soulignant notamment qu’une grande partie de la classe politique nigérienne ‘’s’est engouffrée dans des chemins tortueux, conduisant à la perte totale d’identité et de crédibilité politiques’’. Le président du BPN provisoire du RDR de déplorer le nomadisme politique et l’achat des consciences, la politisation de l’administration et la promotion de la médiocrité, la corruption et l’enrichissement illicite, les fraudes aux examens et lors des recrutements à la fonction publique, le comportement déloyal de certains responsables de l’administration publique, le démantèlement des partis politiques, la mal gouvernance, les injustices, etc. «Voilà pourquoi les hommes et les femmes qui ont créé le RDR Tchanji disent non à la voie tortueuse dans laquelle bon nombre d’acteurs politiques ont engagé les Nigériens et la jeunesse en particulier, une voie de reniement et de renonciation aux valeurs de cohésion sociale, de probité et d’intégrité morale » souligne la déclaration.

D’où la conviction du RDR Tchanji qu’il existe encore en chacun des Nigériens, ces valeurs sacro-saintes du Nigérien d’antan, si fier de son honnêteté, du service public et du travail bien fait, en un mot un citoyen si fier d’être Nigérien. C’est pourquoi, le RDR Tchanji invite, au delà ses militants, tous les citoyens, à œuvrer pour préserver ces valeurs et éviter de devenir des individus résolument opportunistes et affairistes, préoccupés par l’immédiat plutôt que par l’avenir du pays et des générations futures. Attaché aux principes de la Social démocratie, le RDR appelle ainsi les Nigériens à œuvrer ensemble pour l’édification d’une nation laborieuse et prospère, solidaire et unie et pour l’instauration d’une bonne gouvernance à tous les niveaux. Dans cette optique, le nouveau parti s’engage pour la défense des droits humains, des libertés civiles, politiques, culturelles et sociales ; la lutte contre toute forme de discrimination, de domination, d’oppression et d’intolérance ; le renforcement de la cohésion sociale et de l’unité nationale et l’instauration de la transparence et de la rigueur dans la gestion des affaires publiques et la lutte contre la corruption, l’enrichissement illicite et l’impunité.

Condamnant les agressions terroristes dont est victime notre pays de la part de la secte Boko Haram, le RDR souligne la nécessité d’une action complémentaire de toutes les composantes sociales et politiques du pays, sur la base d’une plateforme minimale, en vue de faire face à cette situation et d’assurer la régulation de la vie publique. Du reste, cela s’inscrit dans la droite ligne de la devise du RDR qui est ‘’Unité, Justice, Solidarité’’ tandis que l’hymne du parti est intitulé ‘’L’engagement pour le progrès’’. Plusieurs orateurs représentant notamment des partis politiques amis se sont succédé à la tribune pour se réjouir de l’avènement du RDR sur l’échiquier politique national.

Siradji Sanda(onep)

1er février 2017
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le mercredi, 01 février 2017 04:12