mercredi, 08 février 2017 06:33

Visite de travail au Niger du Directeur exécutif du Fonds Mondial de lutte contre le Sida, le Paludisme et la Tuberculose et du Président Mondial de Catholique Relief Service

Évaluer cet élément
(0 Votes)

M. Mark Dybul et M. Sean Callahan visitent plusieurs réalisations financées par les deux institutions à Say

Le Directeur exécutif du Fonds Mondial de lutte contre le Sida, le Paludisme et la Tuberculose M. Mark Dybul et le Président Mondial du Catholique Relief Service M. Mark Dybul sont en visite de travail dans notre pays. Hier matin, les deux hôtes accompagnés par le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Maïnassara, et plusieurs responsables du Ministère ainsi que ceux du Comité Multisectoriel (CCM) du Fonds Mondial de Lutte Contre le Sida, le Paludisme et la Tuberculose au Niger se sont rendu à Say, où ils ont visité les réalisations faites par leurs institutions respectives dans notre pays au profit des communautés. Le Département de Say, Région de Tillabéri a été ciblé pour recevoir cette visite qui a permis à ces personnalités de visiter plusieurs infrastructures.

Le ministre de la Santé Publique et les partenaires techniques et financiers ont été accueillis à une dizaine de kilomètres de Say par les autorités administratives, communales et coutumières de cette localité. A son arrivée, cette délégation ministérielle s’est rendue à la résidence du Préfet de Say avant de se rendre au Centre de Santé Intégré de la commune qui a constitué la première étape de cette visite. A ce niveau, le ministre et sa délégation ont été accueilli par les responsables de ce CSI et la population environnante. La mission a visité la salle de tri, la maternité et un bloc de libératoire construit par CRS. Le ministre Idi Illiassou Maïnassara, M. Mark Dybul Directeur exécutif du Fonds Mondial de lutte contre le Sida, le Paludisme et la Tuberculose et M. Sean Callahan Président Mondial du Catholique Relief Service ont reçu des explications sur le fonctionnement des différents services de ce CSI.

Quelques instants après, la mission a mis le cap sur l’Hôpital de District de Say où, la population s’est fortement mobilisée pour réserver un accueil chaleureux aux hôtes. Cette délégation conjointe a été accueillie par les responsables de l’Hôpital et salué par l’ensemble du personnel dudit service. Là aussi, la mission a visité plusieurs infrastructures notamment un laboratoire de Bactériologie équipé et opérationnel construit par le CRS et composé de plusieurs services dont une salle Biochimie, une salle de Sérologie, une salle de Stérilisation et une salle d’Hématologie. A ce niveau, la mission a reçu d’amples explications sur le fonctionnement de ce Laboratoire. La mission a aussi visité l’inséminateur construit par le même partenaire. A l’issue de toutes ces visites, le ministre de la Santé Publique, le Directeur exécutif du Fonds Mondial de lutte contre le Sida, le Paludisme et la Tuberculose et le Président Mondial du Catholique Relief Service ont exprimé leurs satisfactions relativement à ce qu’ils ont trouvé sur le terrain.

Le ministre Idi Illiassou Maïnassara a indiqué que cette mission rentre dans le cadre d’une mobilisation des ressources financières pour lancer un vaste programme de lutte contre le Paludisme au Niger. Ce programme a-t-il souligné va permettre non seulement de sensibiliser l’opinion internationale mais également nationale en vue de mobiliser les fonds nécessaires pour lutter contre le paludisme dans notre pays. Il a précisé que le Fonds mondial de lutte contre le paludisme, le Sida et la Tuberculose est le principal partenaire du Niger en matière de lutte contre ces maladies. Dr Idi Illiassou Mainassara a saisi cette occasion pour informer l’opinion que le Fonds mondial a investi, à la date d’aujourd’hui, plus de 150 milliards de FCFA pour une prise en charge de ces maladies au Niger. « Rien qu’en 2017, le Fonds a inscrit près de 50 milliards de Franc CFA pour accompagner le gouvernement du Niger à travers les principaux récipiendaires dans la lutte contre ces trois maladies », a dit le ministre de la Santé Publique.

Le principal récipiendaire du Fonds mondial est le Catholique Relief Service (CRS) dans notre pays. Et les interventions de CRS couvrent plusieurs domaines de la santé à travers la distribution gratuite des moustiquaires imprégnés et bien d’autres services. Le ministre a souligné que plusieurs résultats ont été possibles grâce à tous ces investissements dont entre autres, la réduction de 196 à 95% le taux de dépistage du palu, mais aussi la prise en charge des personnes vivants avec le VIH qui tourne autour de 14 à 15.000 personnes qui sont sous traitement. Dr Idi Illiassou a souligné enfin que l’un des objectifs de cette mission au Niger, est de visiter certaines des réalisations faites à travers les investissements du Fonds Mondial. Dans le cadre de cette mission, les deux personnalités auront des rencontres avec les plus hautes autorités de notre pays. Dans leurs interventions respectives à l’issue de la

visite, le Directeur exécutif du Fonds Mondial de lutte contre le Sida, le Paludisme et la

Tuberculose et le Président Mondial de Catholique Relief Service ont exprimé leur gratitude aux autorités nigériennes pour les différentes réalisations.

Ils ont aussi salué et encouragé les communautés, les autorités départementales, communales et coutumières de Say et toute la population pour leur mobilisation à l’occasion de cette visite. Ils se sont réjouis des résultats obtenus grâce aux investissements faits par leurs institutions respectives au Niger. MM. Mark Dybul et Sean Callahan ont enfin assuré les autorités nigériennes de la disponibilité de leurs institutions à accompagner le Niger afin de soulager les souffrances de la population.

Cette visite est la première du genre qu’effectue un Directeur exécutif du Fonds Mondial de lutte contre le Sida, le Paludisme et la Tuberculose au Niger. Le Fonds mondial est un mécanisme de solidarité globale qui reçoit les fonds des pays africains, des Etats-Unis d’Amérique, de l’Italie, de la France, de l’Allemagne et bien d’autres donateurs afin de soutenir le travail des gouvernements dans le cadre de la prise en charge des communautés vulnérables. Au terme de leur visite, le ministre et sa délégation ont rendu une visite de courtoisie au Chef de Canton de Say.

Ali Maman,envoyé spécial(onep)

08 février 2017
Source : http://lesahel.org/