mercredi, 08 février 2017 22:09

Ouverture, hier, de l’Atelier national de restitution : Familiariser les acteurs aux concepts et projets de filets sociaux pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le Conseiller en Communication du Haut Commissariat à l’Initiative ‘’3N’’, M. Aboubakari Kio Koudizé, a présidé, hier matin, la cérémonie d’ouverture d’un atelier national de restitution de la formation sur les filets sociaux pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Organisée par l’Agence Régionale pour l’Agriculture et l’Alimentation (ARAA), la rencontre a enregistré la participation des représentants des partenaires techniques et financiers ainsi que ceux des organismes nationaux.

Durant deux (2) jours, les participants vont d’abord assister à une session introductive sur le contexte de la protection sociale et des transferts sociaux pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle; le chantier de la couverture universelle en santé et l’initiative de mise en place d’un fonds social de santé au Niger ; les mécanismes institutionnels de coordination et de gouvernance ; le projet de loi portant sur la protection sociale. Il y aura également une présentation des modules de la formation proprement dite sur les concepts des Filets sociaux de sécurité alimentaire et nutritionnelle ; les instruments de filets sociaux de sécurité alimentaire et nutritionnelle ; les approches ciblages ; la formulation des projets de filets sociaux de sécurité ; le financement des projets des filets sociaux de sécurité.

Dans son intervention à l’ouverture de la session, le Conseiller en Communication du Haut Commissariat à l’Initiative ‘’3N’’ M. Aboubakari Kio Koudizé a d’abord rappelé que la protection sociale alimentaire de manière générale et de manière spécifique les transferts sociaux pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle font parties intégrantes de la stratégie de l’Initiative ‘’3N’’, en particulier son axe stratégique 3, mais également de la Politique Nationale de Protection Sociale et de la Politique de Sécurité Nutritionnelle, etc. Il a noté que la protection sociale est considérée comme un chantier prioritaire au Niger. Ces mécanismes jouent un rôle central à la fois dans la lutte contre la pauvreté et dans la réduction de la vulnérabilité aux chocs, et se situent à la croisée des actions humanitaires d’urgence et celles de développement.

M. Aboubakari Kio Koudizé a indiqué que les initiatives des Filets Sociaux a fait ses preuves pour réduire la vulnérabilité chronique à l’insécurité alimentaire ainsi que l’impact des sécheresses et des crises alimentaires en protégeant les ménages les plus pauvres et en leur fournissant les moyens d’améliorer leur condition de vie. Selon lui, le nouveau Plan d’Action quinquennal renforce l’intégration de la problématique de protection sociale et des transferts sociaux pour les plus vulnérables, dans la stratégie globale de l’Initiative ‘’3N’’. L’enjeu est de garantir que ces initiatives contribuent pleinement à l’atteinte des objectifs de l’Initiative’’3N’’ en maximisant leurs impacts sur une sécurité alimentaire et nutritionnelle durable, et en minimisant le risque d’entrainer de potentiels effets collatéraux néfastes comme l’esprit d’assistanat ou encore les entraves aux mécanismes de cohésion sociale et de solidarité a-t-il notifié.

Par ailleurs, M. Aboubakari Kio Koudizé a souligné les initiatives en cours, en plus de celles que l’on connait bien au Niger et qui bénéficient de l’appui de la Banque Mondiale, de l’Union Européenne, des agences des Nations Unies, ainsi que de la CEDEAO qui, à travers l’ARAA contribue au renforcement des capacités des acteurs nationaux sur ces thématiques et apporte son appui financier pour la réalisation des projets pilotes. C’est dans ce cadre que l’ARAA a organisé un atelier régional de formation de formateurs sur les filets sociaux pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en novembre 2016 à Accra au Ghana. A l’issue de cette formation, les participants de différents pays se sont chargés d’organiser des sessions similaires au niveau national.

Laouali Souleymane(onep)

08 février 2017
Source : http://lesahel.org/

Dernière modification le mercredi, 08 février 2017 22:18