Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 62

POLITIQUE.

mardi, 28 mars 2006 22:24

G8 : Enfin l?effacement de la dette !

ImageL’accord historique auquel sont parvenus les Ministres des Finances des huit pays les plus Les Ministres des Finances des huit pays les plus industrialisés sont parvenus samedi 11 juin 2005 à un accord historique sur l’effacement pur et simple de la dette de 18 pays parmi les plus pauvres du monde : le Bénin, le Burkina Faso, l’Ethiopie, le Ghana, Madagascar, le Mali, la Mauritanie, le Mozambique, le Niger, le Rwanda, le Sénégal, la Tanzanie, l’Ouganda et la Zambie sont du nombre des heureux élus...
ImageLe 13 juin, le président Bush s'est entretenu à la Maison-Blanche avec cinq dirigeants africains résolus à stimuler le développement dans leur pays grâce à la promotion du commerce et à la mise en œuvre de réformes politiques et économiques.Les présidents Festus Mogae du Botswana, John Kufuor du Ghana, Armando Guebuza du Mozambique, Hifikepunye Pohamba de Namibie et Mamadou Tandja du Niger se sont réunis pendant une demi-heure avec le président des États-Unis, une réunion qui, de l'avis de M. Bush, a souligné le « nouvel engagement entre les États-Unis et l'Afrique », destiné à stimuler la croissance et la prospérité par le biais du commerce.
Au terme de la visite de travail de deux jours au Niger (du 5 au 7 avril 2005) d'une mission sud-africaine, la ministre nigérienne des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l'Intégration Africaine, Mme Aichatou Mindaoudou, et la ministre sud-africaine des Affaires Etrangères, Mme Nkosazana Dlamini Zuma, ont signé, mercredi soir à Niamey, un communiqué conjoint visant le renforcement des relations économiques entre le Niger et l'Afrique du Sud.
ImageVisite du ministre belge de la Défense au Niger Le ministre belge de la Défense, André Flahaut, a quitté Bruxelles lundi pour Niamey, première étape d`un périple africain qui le conduira ensuite à Bujumbura et à Kinshasa, a appris la PANA de source officielle. Au programme de cette visite figure l`inauguration, au Niger, d`une école maternelle baptisée Princesse Mathilde, du nom de l`épouse du Prince Philippe, héritier du trône de Belgique. La princesse Mathilde s`était rendue l`année dernière en visite au Niger où elle avait lancé des projets en faveur de la femme et de l`enfant.
mardi, 28 mars 2006 22:08

Grève générale

Les Nigériens ont massivement répondu mardi à l'appel à une grève générale et une journée nationale "ville morte" dans les principales localités du pays, lancé par la "Coalition contre la vie chère au Niger" pour protester contre la loi de Finances 2005. La grève vise à dénoncer la flambée des prix des produits de première nécessité engendrée par cette loi instituant une Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 19%. Aucune activité n'était visible mardi dans les rues de Niamey, la capitale, où "le mot d'ordre a été parfaitement suivi", s'est félicité Issa Kassoum, coordinateur national de la Coordination démocratique de la société civile du Niger (CDSCN)."Tous les commerces sont restés fermés. (...) Les banques, les assurances, certaines grosses sociétés et même les régies financières, dont la douane, ne fonctionnent plus", a estimé M. Kassoum.
Le Niger a estimé mardi devant la Cour internationale de Justice (CIJ), principal organe judiciaire des Nations unies, qu'il était souverain sur des îles du fleuve Niger que lui dispute le Bénin mais a proposé une coopération renforcée entre les deux pays dans cette zone. Le Niger et le Bénin ont demandé d'un commun accord à la CIJ de déterminer leur frontière commune le long du fleuve Niger et dans la zone de la rivière Mekrou.
Image Le Niger s'engage à supprimer la  peine de prison pour un délit de presse, et le Comité chargé de  cette "dépénalisation" a été mis en place lundi après-midi par le  premier ministre Hama Amadou. Ce comité composé des représentants des organisations des  médias, de la présidence de la République, de la primature, du  barreau et de certains ministères techniques, va élaborer un avant- projet de loi portant sur la "dépénalisation" du délit de presse  au Niger, qui sera transmis au parlement pour adoption pour sa  session ordinaire de mars prochain.
ImageLe président nigérien Mamadou Tandja, nommé président en exercice de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (CEDEAO, 15 pays) à l'issue du sommet de l'organisation tenu mercredi à Accra, constitue "un choix de consensus", selon le secrétaire exécutif de la CEDEAO. "M. Tandja a été, il y a deux ans, président en exercice de l'UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine), c'est quelqu'un qui est bien considéré par tout le monde. Il s'agit d'un choix de consensus en faveur de la paix en Afrique de l'ouest", a déclaré le Ghanéen Mohammed Ibn Chambas dans un entretien accordé à l'AFP.
mardi, 28 mars 2006 21:46

La presse du Niger et le Togo

ImageLe président nigérien Mamadou Tandja, "grand ami" du défunt président togolais Gnassingbé Eyadéma et président en exercice de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est "entre le marteau et l’enclume" dans la crise togolaise, estiment vendredi des journaux nigériens.
ImageLe doyen du corps diplomatique  accrédité au Niger, l'ambassadeur du Maroc Ali Bojji, a déclaré  vendredi à Niamey, que "le Niger constitue désormais un bel  exemple de démocratie en afrique". Parlant des différents scrutins qui se sont déroulés en 2004,  au cours de la cérémonie de présentation des voeux du nouvel an au chef de l'Etat nigérien, le diplomate marocain a déclaré que " l'image du Niger sort grandie et rehaussée".