Annonce

Lack of access rights - File 'http:/nigerdiaspora.net/images/Kafa-Rekiatou-Christelle-Jackou-02.jpg'

POLITIQUE.

Un atelier de lancement du projet IDF pour le renforcement des capacités du CERPOD s’est tenu du 13 au 17 décembre 2016, à la salle de conférence de l’Hôtel Azalai Salam de Bamako (Mali). Notre pays a été représenté à cette rencontre sous-régionale par une délégation composée de la ministre de la Population, Dr Kaffa Rakiatou Christelle Jackou, et son homologue de la Jeunesse et des Sports, M. Kassoum Moctar. On y comptait aussi des participants venant de quatre autres pays du CILSS (Burkina Faso, Mali, Mauritanie et Tchad). C’était aussi en présence de la représentante de la Banque mondiale au Mali et du Directeur général par intérim de l’INSAH/CILSS.

Message marche decembre 2016Messieurs les députés nationaux ;

Camarades de la société civile ;

Camardes citoyens nigériens

 La "renaissance" ou le sacre de l’incompétence au sommet de l’Etat !

Angela Merkel condoleances NigerSuite à la tragique attaque terroriste perpétrée, lundi dernier, dans un marché de Noël à Berlin, en Allemagne, endeuillant ainsi plusieurs familles, le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM. Issoufou Mahamadou, a adressé, hier, un message de condoléances et de compassion à la Chancelière allemande, SE. Mme Angela Merkel.

Issoufou Ursula Von der LeyenLa visite de la Ministre allemande de la Défense Ursula Von der Leyen était l'occasion de réaffirmer son soutien au pays du G5 que sont le Niger, le Burkina, le Mali, la Mauritanie et le Tchad.

L'engagement militaire allemand est sous le feu des critiques en Allemagne. L'an prochain, la présence militaire allemande passera de 700 à 1000 soldats au sein de la Mission des Nations Unies au Mali.

Francois Fillon Niger MaliLe candidat de la droite pour les prochaines élections présidentielles françaises a fait un déplacement remarqué le week-end dernier au Mali et au Niger, où il a passé en revue les troupes françaises de l’opération Barkhane déployée au Sahel.
Pour son premier déplacement hors de France, le vainqueur de la primaire de la droite française a choisi le Sahel, une zone d’instabilité très peu visitée par ses homologues mais qui revêt néanmoins une importance stratégique pour le prétendant à l’Élysée.

Kaffa Rakiatou Christelle Jackou"La ministre de la Population, Mme Kaffa Rakiatou Christelle JackouLa ministre de la Population Mme Kaffa Rakiatou Christelle Jackou, a présidé hier matin, à l’auditorium Sani Bako du Ministère des Affaires Etrangères, la cérémonie du lancement du rapport sur l’Etat de la population mondiale édition 2016 qui a pour thème : « 10 ans, comment cet âge déterminant chez les filles conditionne notre avenir ?». C’était en présence des membres du gouvernement, du représentant de l’UNFPA au Niger, M. Nestor Azandandge, ainsi que des invités.

Le ministre de l’Emploi, du Travail et de la Sécurité Sociale M. Yahouza Sadissou a effectué, jeudi dernier dans la matinée, une visite à l’Observatoire National de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (ONEF). Il s’est agi pour le ministre Yahouza de s’enquérir des conditions de travail des agents et du fonctionnement de l’institution d’une part et d’autre part d’échanger avec les différents responsables sur les difficultés qu’ils rencontrent en vue d’apporter des solutions adéquates. Le ministre était accompagné, dans ce déplacement, d’une importante délégation.

Le Médiateur de la République, Me Ali SIRFI, accompagné par Mme Ousmane Haoua Gazibo, Conseillère Technique, a prit part du 7 au 13 décembre 2016 à la 21ème session de l’Espace d’Interpellation Démocratique (EID) qu’organise chaque 10 décembre le Médiateur de la République du Mali, à l’occasion de la commémoration de la déclaration universelle des Droits de l’Homme. Cette rencontre vise à jauger la vivacité de la démocratie et l’Etat de droit au Mali par l’interpellation des membres du Gouvernement par des citoyens, devant un Jury d’honneur composé de trois personnalités étrangères, dont le Médiateur de la République du Niger, et de quatre personnalités nationales représentant la société civile, les associations des droits de l’homme et les confessions religieuses.

Les travaux de la 5ème réunion annuelle du Partenariat de Ouagadougou, ont pris fin mercredi dernier, à Abidjan en Côte d’Ivoire. Des parlementaires, des représentants des ministères de la Santé, du Plan, des Finances, de la société civile, des partenaires techniques et financiers, des jeunes, des religieux des neuf pays du partenariat de Ouagadougou, ont pendant trois jours discuté autour du thème : « Promouvoir la contraception, c’est garantir un meilleur avenir pour les jeunes ». La rencontre d’Abidjan a été marquée par plusieurs réunions parallèles et en plénière entre les différentes parties prenantes.

Wassalke Boukary RCroyant ainsi montrer qu’il a une grande légitimité populaire, Wassalké Boukari a organisé un rassemblement dans son terroir où, entouré de quelques fidèles partisans, il a procédé à la suspension de certains camarades pour mauvaise conduite inadmissible. Un avertissement qui a été mal pris au sein de Jamhuriya et qui a suscité une réaction appropriée. Réunis autour de ceux qu’il pensait être en droit de sanctionner, les sept sections sur les huit que compte la région ont décidé de l’exclure, purement et simplement du parti.

Page 14 sur 694