Dans le cadre de la supervision des activités du projet d’Appui à l’Agriculture sensible aux risques climatiques (PASEC) dans la région de Maradi, le président du Comité de pilotage du projet, Directeur de Cabinet du ministre d’Etat en charge de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Mahamadou Aoudi Diallo a effectué une visite des sites de récupération de terres, de récupération d’aire de pâturage dans la commune rurale de Gabi (Madarounfa) et au niveau du centre de multiplication des semences améliorées de l’INRAN à Maradi.

Cette visite a débuté à l’Institut National de la Recherche Agronomique du Niger (INRAN) où dans le cadre du PASEC, cet institut dispose d’une superficie de 10 ha  pour la production des semences de base et pré base. Les différentes recherches portent sur le mil, le sorgho, le haricot, le maïs et l’arachide. Sur place, le président du comité de pilotage du PASEC a reçu, de la part des techniciens de l’INRAN, les explications sur chaque variété en cours d’expérimentation et ses spécificités.

Dans la commune rurale de Gabi, il s’agissait pour le président du comité de pilotage et sa délégation, de visiter physiquement les réalisations du projet PASEC en cours. Ainsi, M. Mahamadou Aoudi Diallo  a visité le site de récupération de terres dégradées de Madeini et d’El Kiaou où, sur un total de 250 ha, l’ensemble de cette superficie a pu être ensemencée et plantée. Pour ce qui est par contre de l’aménagement d’aire de pâturage de Takaraoua, sur une superficie de 500 ha, 300 ha ont pu être labourés et ensemencés. Sur ces deux sites, M. Mahamadou Aoudi Diallo a pu constater la détermination des hommes et des femmes qui travaillent sur ces sites et qui font preuve d’une disponibilité sans faille à accompagner le PASEC dans cette noble mission en leur faveur.

Imprimer E-mail

Politique