Forfait Albarka

Communiqué de presse de l'Union Européenne : L’UE décaisse 10 millions d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en faveur du Niger

 Communiqué de presse de l'Union Européenne : L’UE décaisse 10 millions  d'euro, soit 6.597 milliards de Francs CFA, en faveur du NigerConformément aux calendriers prévus, le décaissement de la première tranche fixe 2017 du Programme d'Appui budgétaire "Migrations, sécurité et gestion des frontières" vient d'être finalisé. Un montant total de 10 000 000 EUR a donc été versé au Trésor nigérien au profit du Budget de l'Etat 2017. Ce programme est financé sur le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration, mis en place par l'Union Européenne en 2016.

Ce financement soutient les secteurs de la sécurité intérieure, de la justice et de la lutte contre la migration irrégulière et le trafic de personnes. Une deuxième tranche fixe dudit programme interviendra au cours du quatrième trimestre de 2017. Il fait également partie de la contribution de l'Italie au Fonds fiduciaire d'urgence de l'Union européenne, et s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la convention de financement signée, en avril 2017 entre le Niger et l'Italie, portant sur un montant de 50 000 000 EUR. Ce décaissement porte le montant total des déboursements d'appui budgétaire de l'Union Européenne à 67 millions EUR au cours du premier semestre 2017.

La tranche fixe de l'appui budgétaire a été décaissée sur base de la requête du Gouvernement de la République du Niger, du 3 juillet 2017, et après confirmation du respect des conditions spécifiques et générales du programme portant sur le cadrage macroéconomique soutenable, la mise en œuvre du plan national de développement, la dynamique positive dans la réforme de la gestion des finances publiques et les progrès relevés dans le domaine de la transparence budgétaire et le contrôle.

Les progrès dans la mise en œuvre des politiques sectorielles concernées par le programme, notamment la sécurité intérieure et la migration, ont également été évalués, de même que l'état de mise en œuvre du "Programme de développement durable pour la prévention et la lutte contre la migration irrégulière" proposé par les autorités nigériennes lors du Sommet de La Valette.

Ces transferts de fonds ne sont que des éléments des programmes d'appui budgétaire qui se focalisent aussi sur le dialogue, l’évaluation des performances et le renforcement des capacités, sur la base d’un partenariat et d’une redevabilité mutuelle.  

Pour rappel, le Fonds Fiduciaire d'Urgence pour la Migration est alimenté par les contributions des Etats Membres de l'UE. Les Fonds dédiés au Niger sont complétés par les appuis budgétaires du 11ème FED.

(Source : Service de presse de la Délégation de l’UE au Niger)

17 juillet 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique