Forfait Albarka

Commission électorale nationale indépendante Bazoum Mohamed installe une CENI pour le PNDS et ses alliés

L’installation officielle de la commission électorale Nationale Indépendante (CENI) s’est déroulée le vendredi 03 novembre 2017. Présidée par le ministre de l’Intérieur Bazoum Mohamed, cette cérémonie solennelle a eu lieu à l’auditorium Sani Bako au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération. Cette commission est composée de 13 membres, mais dix (10) seulement ont assisté à la cérémonie. Les trois n’ayant pas pris part n’ont toujours pas été désigné par l’opposition politique dont ce sont les représentants. Le FRDDR refuse de siéger au sein de cette CENI parce qu’elle la juge au service exclusif du parti au pouvoir PNDS-Tarayya dont le ministre de l’Intérieur Bazoum est le président. Pour rappel, lors d’une conférence de presse, le président de la coalition de l’opposition FRDDR, Amadou Ali Djibo dit Max avait déclaré, parlant de la configuration de la CENI, que : « (…) nous allons nous retrouver à trois contre dix dans une CENI et à zéro dans le bureau qui dirige la CENI et on va réclamer quoi après ? (…) Le président et le vice-président étant PNDS, il y a deux rapporteurs selon les textes. Le premier rapporteur viendrait de l’administration publique, donc, PNDS et le deuxième du collectif des femmes donc, encore, PNDS. Quatre sur quatre, c'est-à-dire, que le bureau de la CENI sera patronné par le PNDS tout au long des douze années, à leur imagination parce qu’eux pensent qu’ils ont l’éternité devant eux or Seul le Seigneur a l’éternité devant Lui. »

10 novembre 2017
Source : L'Eclosion

Imprimer E-mail

Politique