Forfait Albarka

A la Présidence de la République : Le Chef de l’Etat reçoit l’Ambassadeur de France au Niger

Issoufou SE Marcel Escure 23 11 17Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE Issoufou Mahamadou, a reçu, hier matin, l’Ambassadeur de France au Niger, SE. Marcel Escure. A sa sortie d’audience, le diplomate français a d’abord indiqué avoir abordé au cours de son entretien avec le chef de l’Etat, des sujets régionaux, mais surtout du développement du Niger. A cet effet, il a noté que dans le cadre du développement de notre pays, la France a l’honneur d’accueillir en décembre prochain la table ronde des bailleurs qui réunira les bailleurs du Niger le 13 décembre 2017 et un forum économique le 14 décembre 2017.

Au cours de ces rencontres, le Président de la République du Niger pourra, dans les meilleures conditions, présenter aux partenaires les principales stratégies élaborées par le Niger à travers son Plan de Développement Economique et Social pour conduire ses actions de développement. Il s’est dit heureux de voir que le programme de la Renaissance 2 prend sa forme la plus concrète et sera soumis à l’appui des bailleurs et des secteurs privés. SE Marcel Escure a annoncé que la France sera au rendez-vous au premier rang avec ses amis que sont les Etats de l’Union Européenne pour soutenir le Niger.

Par ailleurs, a souligné SE. Marcel Escure, la France est infiniment attristée par les nouvelles horribles de la vente des migrants en Libye. Il a précisé que la France est très engagée pour la paix en Libye. Selon lui, le Président français, SE Emmanuel Macron, a reçu en début d’été dernier les deux (2) protagonistes. «Nous lançons désormais un appel très ferme à tous les acteurs politiques libyens, mais aussi aux Etats qui les soutiennent, et aux Nations Unies dont le médiateur s’active beaucoup pour la paix, pour que des solutions soient trouvées pour mettre hors d’état de nuire les trafiquants d’esclaves et pour permettre le règne du droit, car même dans des pays en situation de conflit, il existe de droit de conflit et un droit humanitaire qui prévalent ».

Il a exprimé toute sa satisfaction de voir que le Président de la République du Niger est aussi sensible à ce drame et mobilisé pour la paix quand elle sera possible, mais dans l’immédiat, sans attendre il faut faire respecter le droit international humanitaire. « La situation en Libye est terrible. Cette situation d’esclavage ne doit pas durer, elle doit cesser ! Nous serons tous ensemble pour fournir tous les efforts qui pourront être imaginés en ce sens» a-t-il conclu.

Laouali Souleymane(onep)

25 novembre 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique