Forfait Albarka

Visite du Premier ministre à l'Hôpital Général de Référence de Niamey : Le Premier ministre lance un appel pour le respect des règles de gestion et fonctionnement de l'hôpital

Visite du Premier ministre à l'Hôpital Général de Référence de Niamey : Le Premier ministre lance un appel pour le respect des règles de gestion et fonctionnement de l'hôpital Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, SE Brigi Rafini, était l'Hôpital Général de Référence de Niamey en vue de constater le démarrage des activités de ce grand centre hospitalier. Il était accompagné de plusieurs membres de gouvernement.
Les activités et la mise en service de ce joyau dont dispose désormais le Niger ont été lancées le 24 novembre dernier. Le Premier Ministre et la délégation qui l'accompagne ont visité, plusieurs services de cet Hôpital, notamment le service d'accueil et des urgences, l'unité de production de l'oxygène, les services de Stomatologie, Radiologie, le bloc opératoire et le service de réanimation, le laboratoire, les services de cardiologie et Médecine Interne et la cafeteria. Le premier ministre a reçu des explications sur le fonctionnement de ces services. Il faut noter qu'au niveau de chacun de ces services ce sont des appareils modernes, des technologies de pointe qui sont installés. Au niveau de tous les services, le Premier Ministre a trouvé un personnel mobilisé, disponible, déterminé et prêt à fournir des services et des prestations de qualité à la population.
A l'issue de la visite guidée le Premier Ministre a livré ses impressions à la presse. Il a indiqué que cette visite lui a permis de constater la disponibilité des équipements et du personnel de cet hôpital qui est opérationnel. SE Brigi Rafini a saisi cette occasion pour réitérer, au nom des autorités les remerciements et de la population nigérienne, à la République Populaire de la Chine pour avoir mis à la disposition de notre pays ce grand Hôpital, qui va servir non seulement pour le Niger, mais également pour la sous-région. « J'ai constaté avec bonheur que désormais, s'agissant de la cardiologie, nous allons finir avec les évacuations sanitaires, c'est-à-dire on a plus besoin d'envoyer nos malades vers d'autres pays pour recevoir des soins. C'est l'objet d'une grande satisfaction, parce que le plus grand souci, le plus grand stress de nos médecins et des parents des malades, c'est de ne pas trouver des soins sur place. Et c'est en soi même une autre maladie », a déclaré le Premier Ministre. Notre pays est en train de s'acheminer vers une autonomie en matière de santé, d'où une fois de plus l'objet d'une grande satisfaction, a-t-il dit.
Il a saisi l'occasion saluer la bonne coopération entre le Niger et la Chine, mais aussi avec les autres pays, comme le Maroc et la Tunisie, qui ont déjà manifesté leur volonté de venir prêter appuyer l'Hôpital Général de Référence. « C'est vraiment un pas en avant, un pas de géant et je suis très heureux d'avoir visité des services impeccables et propres. Des services où je vois des médecins eux-mêmes motivés et qui se disent très satisfaits de faire leur travail, parce qu'ils ont des installations qu'il faut ; ils peuvent mettre en pratique leurs expériences et ce qu'ils ont appris dans les Universités et les différentes écoles. Voilà ce qui est réconfortant et qui mérite d'être souligné», a ajouté le premier Ministre.


SE Brigi Rafini a lancé aussi un appel à toute la population Nigérienne dans son ensemble pour le respect des règles de gestion et de fonctionnement de ce nouvel Hôpital, notamment en matière de l'accompagnement des malades, de la discipline, de l'hygiène, etc. « C'est un autre mode de fonctionnement qui va être mis en place. Il faut que les nigériens le comprennent et l'acceptent dans l'intérêt général », a mentionné le Chef du Gouvernement.
Ali Maman(onep)

29 novembre 2017
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique