Forfait Albarka - Orange Niger

Trop c’est trop : L’opposition politique nigérienne sort enfin de sa torpeur

Trop c’est trop : L’opposition politique nigérienne sort enfin de sa torpeurL’actualité politique au Niger, ces derniers temps, a été marquée par des déclarations, des marches pacifiques, certaines manifestations ont même tourné à la casse et la répression par la police. Ce qui a conduit à des arrestations dans les rangs de la société civile. Bref toute une kyrielle d’évènements presque tous en lien avec le budget 2018 adoptée le dimanche 26 novembre 2017. Une loi de finance qui est loin de faire l’unanimité au sein de l’opinion public.

 Ne pouvant rester indifférente à cette situation, l’opposition politique, à son tour décide de faire entendre sa voix. Sa position vis-à-vis de la loi de finance, elle l’a déjà déclinée lors des débats pour son adoption à l’Assemblée nationale. En effet, réunie au sein du Groupe Parlementaire ZamZam Lumana Africa-Hankura, les députés de l’opposition, ont lors d’un point de presse dénoncé un budget conçus pour enrichir les dirigeants à travers des dépenses de prestiges, une augmentation de la pression fiscale c’est-à-dire la création de nouveaux impôts et taxes avec pour conséquence l’aggravation du coût de la vie etc. Elle a proposé alors des mesures de baisse notable des dépenses et d’allègement des charges fiscales surtout pour la frange vulnérable de population.

C’est donc principalement pour s’opposer à la loi de finance 2018 que les partis membres du Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République (FRDDR) et le Front des partis non affiliés pour l’alternance démocratique (FPNAD), en gros toutes l’opposition politique nigérienne appelle leur militants et sympathisants à une marche pacifique qui aura lieu le dimanche 31 décembre 2917.

 Mais le budget 2018 n’est qu’une raison parmi les nombreuses qui expliquent cette sortie des Présidents Max, Falké Bacharou et leurs camarades. C’est juste la goutte d’eau qui a fait déborder le vase d’une opposition qui a beaucoup à reprocher à un régime qui n’a pas cessé de la narguer depuis son installation pour un deuxième mandat. Tant de griefs qui seront révélés au meeting qui sera le clou de cette marche qui quittera la place Toumon pour la place de la concertation.

Selon le député national Soumana Sanda, coordinateur régional FRDDR Niamey, qui s’est exprimé sur plusieurs chaines privées de la place, la manifestation a été autorisée et toutes les dispositions sécuritaires sont en train d’être prises avec la police nationale pour éviter tout débordement et gagner le pari de son caractère pacifique. Et Soumana Sanda d’appeler les militants des partis de l’opposition et au-delà, tous les Nigériens à sortir massivement pour dire non à un régime qui n’écoute plus personne.

Il faut rappeler que la dernière sortie de l’opposition remonte au mois de mars, lorsqu’elle a marché pour répondre à la marche des partis membres de la majorité en soutien au Président de la République et son programme de renaissance.

Souhaitons que cette manifestation se passe sans heurts et sans incidents. Qu’Allah continue de veiller sur notre pays !

28 décembre 2017
Source :  http://nigerdiaspora.net

Imprimer E-mail

Politique