SIM Aminchi 0range

Le procès en cassation de l’affaire des bébés stigmatisés aura lieu ce mercredi : L’ordre des avocats dénonce la violation des droits de la Défense de Hama Amadou

Hama_A_Retour_CampagneDans une correspondance en date du 19 janvier 2018 et ayant pour objet « respect des droits de la défense » le Bâtonnier de l’ordre des avocats du Niger Maître Mounkaila Yayé a vigoureusement protesté contre les violations des droits de la défense à travers 2 courriers émanant de maître Soulèye Oumarou, (voir ci-dessous) avocat de Hama Amadou dans l’affaire des bébés stigmatisés. Pour authentifier ladite correspondance et connaître les détails, L’Eclosion s’est entretenu avec Maître Soulèye Oumarou. Dans les explications qu’il nous a fournies, l’avocat de Hama Amadou dit avoir fait des pieds et des mains pour avoir accès au dossier de son client notamment en ce qui est du Rapport de la chambre criminelle et du Réquisitoire du Procureur général. Mais c’est toujours un dossier incomplet parce que ne comportant pas ces éléments clefs qu’il lui a été permis de voir.

Chose que ce doyen de la barre refuse. Maître Soulèye n’est pas amateur pour se lancer à plaider un dossier dans lequel il ne connaît ni le rapport de la chambre encore moins le réquisitoire du procureur général. Pourtant, le procès est prévu pour demain mercredi 30 janvier 2018. Lorsque nous avons demandé à l’avocat ce qui va se passer, il nous a répondu « on verra bien ». En tout cas, c’est un soutien de taille pour maître Soulèye Oumarou ce rappel à l’ordre de l’Ordre des avocats qui s’appuie sur les dispositions de la loi n°2013-03 du 23 janvier 2013 pour condamner ces violations des droits de la défense dans 2 affaires différentes. 

L ordre des avocats denonce violation droits Defense de Hama Amadou

31 janvier 2018
Source : L'Eclosion

Imprimer E-mail

Politique