L’Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS) : Lauréat du Meilleur Prix 2017 de l’innovation dans l’administration publique Nigérienne

Ousmane Douka SoumailaM. Ousmane Douka Soumaila brandissant le trophée remporté par l’ONECSLe 6 Juillet 2017, l’Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS) a remporté le prix HIKIMA, mis en place par le Haut Commissariat à la Modernisation de l’Etat, le ministère de la Renaissance Culturelle et le ministère de la Fonction Publique, suite à un concours financé par l’Agence Française de Développement(AFD). Le « Prix HIKIMA », Prix Nigérien de l’Innovation du Service Public, est un concours national à l’intention de tous les ministères, les institutions publiques et les organisations de la société civile. On rappelle qu’en 2016 l’ONECS a remporté le prix de l’Excellence décerné par un groupe de journalistes des secteurs public et privé du Niger, et en 2015 l’ONECS a reçu un témoignage officiel de satisfaction du ministre de tutelle pour la bonne organisation des examens 2015.

Selon le Directeur général de l’ONECS, M. Ousmane Douka Soumaila, le logiciel qui a permis à l’office de remporter le Prix HIKIMA est dénommé SMART ADMIN, « une innovation apportée par notre institution pour moderniser ses prestations de service public ». Il s’agit précisément, dans le cadre de la cyber administration, d’une plateforme de partage et de gestion d’informations. « Entre autres fonctionnalités, ce logiciel nous permet, par exemple, de gérer et de sécuriser les notes de l’examen du BTS d’Etat. Ainsi, pour la compilation des notes, les jurys sont désormais assistés par un ordinateur. Les notes des candidats sont saisies dans le logiciel. Ensuite, le logiciel calcule automatiquement les moyennes de chaque candidat et génère en sortie le procès­-verbal de délibération, la liste des admissibles, et enfin le relevé de notes de chaque candidat, gage de transparence et d’équité. En outre, les résultats sont publiés instantanément par SMS et en ligne » indique le Directeur général de l’ONECS. Les treize (13) jurys des quatre (4) centres retenus cette année pour l’examen du BTS d’Etat (Maradi, Niamey, Tahoua et Zinder) ont été assistés par ce logiciel. Les candidats peuvent, aussi, consulter sur le site Web de l’ONECS (www.onecsniger.com) toutes les annonces relatives à l’examen du BTS d’Etat et aux concours d’entrée dans certaines grandes écoles de la sous­-région (EAMAU, EISMV, 2 IE, INP HB).

L’Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS) a été toujours soucieux d’apporter une amélioration, une innovation dans l’organisation de l’examen du BTS d’Etat et des concours dont il a la charge. « C’est également pourquoi l’ONECS s’est toujours montré ré­ ceptif aux requêtes et suggestions des candidats et autres usagers. Il faut noter, que depuis sa création en 2011, l’ONECS rencontrait des difficultés particulièrement dans l’organisation de l’examen du BTS d’Etat. Ces difficultés se résumaient par la lourdeur du processus de dépôt des dossiers de candidature, le problème de communication avec les candidats et la compilation des notes après les épreuves écrites, orales et les travaux en ateliers » souligne M. Ousmane Douka Soumaila. Aussi, c’est pour remédier à ces difficultés que l’idée de l’innovation a été initiée par la Direction Générale et la mise en œuvre confiée à la Direction des Archives, des Statistiques et de l’Informatique (DASI). L’implémentation et la production de la plateforme, dénommée SMART ADMIN, ont été déléguées à un cabinet nigérien constitué de jeunes africains, appelée « i FUTUR » qui a travaillé avec le personnel informatique de l’ONECS. Des étudiants stagiaires ont été aussi associés dans le processus de création de ce logiciel. « A la session de l’examen du BTS d’Etat 2016, nous avions déjà procédé à la phase pilote en testant quelques modules de ce logiciel au niveau des deux (2) centres qui existaient alors : Maradi et Niamey. Les modules testés ont été concluants ; ce qui nous a encouragé à finaliser la mise en œuvre du logiciel » a affirmé le Directeur général de l’ONECS. Ainsi, les candidats au BTS d’Etat 2017, dont les dossiers ont été validés, ont été inscrits sur la plateforme WEB de l’innovation SmartAdmin (www.smart admin.org). Chaque candidat pouvait consulter les informations liées à son profil, en ligne (Nom, Prénoms, Date de naissance, Lieu de Naissance, Ecole de provenance ou Candidat libre, Filière, Centre d’examen, etc.) et faire éventuellement des réclamations de corrections. En plus, les épreuves des sessions antérieures étaient disponibles sur le site WEB de l’ONECS pour permettre aux candidats de s’exercer. En somme, avec l’innovation SmartAdmin, l’Office National des Examens et Concours du Supérieur établit un lien de proximité avec chaque candidat et améliore ainsi la qualité de ses prestations.

On rappelle que l’Office National des Equivamise en œuvre confiée à la Direction des Archives, des Statistiques et de l’Informatique (DASI). L’implémentation et la production de la plateforme, dénommée SMART ADMIN, ont été déléguées à un cabinet nigérien constitué de jeunes africains, appelée « i FUTUR » qui a travaillé avec le personnel informatique de l’ONECS. Des étudiants stagiaires ont été aussi associés dans le processus de création de ce logiciel. « A la session de l’examen du BTS d’Etat 2016, nous avions déjà procédé à la phase pilote en testant quelques modules de ce logiciel au niveau des deux (2) centres qui existaient alors : Maradi et Niamey. Les modules testés ont été concluants ; ce qui nous a encouragé à finaliser la mise en œuvre du logiciel » a affirmé le Directeur général de l’ONECS. Ainsi, les candidats au BTS d’Etat 2017, dont les dossiers ont été validés, ont été inscrits sur la plateforme WEB de l’innovation SmartAdmin (www.smart admin.org). Chaque candidat pouvait consulter les informations liées à son profil, en ligne (Nom, Prénoms, Date de naissance, Lieu de Naissance, Ecole de provenance ou Candidat libre, Filière, Centre d’examen, etc.) et faire éventuellement des réclamations de corrections. En plus, les épreuves des sessions antérieures étaient disponibles sur le site WEB de l’ONECS pour permettre aux candidats de s’exercer. En somme, avec l’innovation SmartAdmin, l’Office National des Examens et Concours du Supérieur établit un lien de proximité avec chaque candidat et améliore ainsi la qualité de ses prestations.

On rappelle que l’Office National des Equivalences, des Examens et Concours du Supérieur (ONECS) a été créé par l’ordonnance N° 2010 68 du 04 novembre 2010, modifiée par la loi N° 2011 02 du 19 Mai 2011 créant l’Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS), sous la tutelle du ministère en charge de l’Enseignement Supé­ rieur. L’ONECS a pour mission d’organiser les examens et concours qui relèvent du Supérieur. A ce titre, il est chargé de proposer le programme annuel des examens et concours du supérieur ; de préparer, organiser et gérer les examens et concours du supérieur et, enfin, d’évaluer les modalités du déroulement des examens et concours et de proposer les ajustements nécessaires. Avant la création de l’ONECS en 2010, l’examen du BTS d’Etat et les concours du supérieur étaient gérés par une Direction des Examens, des Concours et de l’Orientation (DEXCO) au ministère des Enseignements Secondaires, du Supé­ rieur, de la Recherche et de la Technologie (MESS/R/T). La création de l’ONECS découle d’une vision des autorités de la dernière transition de créer un office en charge des examens et concours du supérieur à l’instar des pays de la sous­-région, pour mieux les crédibiliser. Par la suite, l’ordonnance N° 2010 68 du 4 novembre 2010 a été modifiée par la Loi N° 2011 02 du 19 Mai 2011 créant ainsi l’Office National des Examens et Concours du Supérieur (ONECS), sans le Service des Equivalences et l’examen du BAC. ......Pour lire la suite abonnez- vous

07 février 2018
Source : http://www.lesahel.org/


Lesahel.ne

 

Imprimer E-mail

Politique