Présentation des lauréats de la compétition des plans d’affaires au Président de la République : Le Chef de l’Etat félicite et encourage les lauréats

Présentation des lauréats de la compétition des plans d’affaires au Président de la République : Le Chef de l’Etat félicite et encourage les lauréatsLancée le 10 mars 2017 par le Président de la République, Chef de l’Etat S.E Issoufou Mahamadou, la compétition des plans d’affaires a connu son épilogue le mercredi 30 mai 2018 avec la remise des prix aux lauréats issus des huit (8) régions de notre pays. Ces lauréats repartis dans trois catégories d’entreprises à savoir : très petites entreprises ; petites entreprises et moyennes entreprises sont au nombre de 102. Pour les accompagner 655 millions de FCFA ont été distribués à ces lauréats avec un montant individuel qui varie entre 2 millions et 25 millions de FCFA. Tous les lauréats ont été présentés hier dans l’après-midi au Président de la République.

Cette initiative du gouvernement entend s’appuyer sur la jeunesse pour promouvoir le secteur privé, moteur de la croissance. C’est pourquoi, en s’adressant aux jeunes lauréats de la compétition des plans d’affaires, le Président de la République, Chef de l’Etat a d’abord relevé qu’il aurait voulu participer à la cérémonie de remise des prix compte tenu de l’importance que la promotion du secteur privé occupe dans le programme de renaissance. Ce dernier fait du secteur privé un des moteurs de la croissance de notre économie et un acteur central de sa modernisation. « Or, la modernisation de l’économie exige pour le cas du Niger des opérateurs économiques modernes, des opérateurs économiques avec une nouvelle mentalité. Des opérateurs économiques capables de participer à la transformation du monde rural y compris en ayant recours aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC). Des opérateurs économiques capables de participer au développement du secteur secondaire parce qu’on a besoin du développement du secteur industriel. Bref, des opérateurs capables de participer à la modernisation du secteur tertiaire qui est malheureusement jusqu’ici dominé par le secteur informel. Ces opérateurs économiques de types nouveaux ont besoin de l’accompagnement de l’Etat et c’est dans cette perspective que le gouvernement s’efforce d’améliorer le climat des affaires en décidant de créer des facilités d’accès aux financements aux jeunes entrepreneurs », a précisé le Président de la République.

Cette compétition a mis en concurrence plus de 2000 candidats. Au niveau de ces candidatures, il y avait 27 % des filles et 73% des jeunes garçons et au niveau de la proclamation des résultats, on constate qu’il y a 25 % des filles et 75 % des garçons. On remarque que compte tenu de la proportion au départ et de la proportion à l’arrivée, les compétences sont équitablement reparties entre garçons et filles.

« Félicitations et tous mes encouragements. Mais sachez que vous n’êtes qu’au début de cette aventure que constitue la création d’une entreprise. Vous aurez des difficultés. Mais ne vous découragez pas. Battez-vous. Dites vous que vous avez des responsabilités, celles de contribuer à la création de la richesse dans notre pays ; contribuer à la création d’emplois pour d’autres jeunes ; c’est de contribuer à la mise en place du développement d’un tissu économique au niveau de notre pays. Je voudrai que vous soyez des modèles ; une source d’inspiration pour d’autres jeunes de notre pays. Ce faisant, nous allons vous encourager à continuer à vous accompagner ; à continuer à vous soutenir. Je sais que vous n’allez pas être lâchés dans la nature. Vous serez suivis par la maison de l’entreprise encore pendant un an, a conclu le Président Issoufou Mahamadou.

Hassane Daouda(onep)

1er juin 2018
Source : http://lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique