Poursuite de la visite officielle du Ministre d’État, Ministre de l’intérieur, en Arabie Saoudite : Mohamed Bazoum rencontre son homologue saoudien

Bazoum Abdel Aziz Ben Saoud BenAu troisième jour de sa visite officielle en Arabie Saoudite, le ministre d’État, ministre en charge de l’Intérieur, M. Mohamed Bazoum, s'est entretenu, hier, avec le ministre de l'Intérieur du Royaume d'Arabie Saoudite, avec rang d’Emir, Abdel Aziz Ben Saoud Ben Nayef Ben Abdelaziz Al-Saoud.

Lors de cette rencontre qui s’était déroulée en présence du Consul général du Niger à Djeddah, M. Sidi Zakari, du Haut commandant de la Garde nationale du Niger, Lieutenant-Colonel Mahamadou Sidi et de l’ambassadeur d’Arabie Saoudite au Niger Dr Turki Bin Naji Bin Abdul Kadir Al Ali, le ministre Abdel Aziz Ben Saoud Ben Nayef Ben Abdelaziz Al-Saoud a réaffirmé la volonté de l’Arabie-Saoudite à renforcer ses relations avec notre pays. «J’ai reçu des instructions du Serviteur des Deux Lieux Saints, le Roi Salmane Bin Abdul-Aziz Al-Saoud pour créer toutes les conditions nécessaires pour le renforcement des relations bilatérales entre le royaume et le Niger», a-t-il affirmé.

En parlant de défi sécuritaire auquel font face les pays musulmans, le ministre saoudien de l’Intérieur a évoqué l’expérience saoudienne dans la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme particulièrement les idéologies obscurantistes qui incitent à la terreur et à la destruction. «Nous avons une longue expérience dans ce domaine que nous partageons avec nos amis et alliés et nous sommes prêt à aider le Niger dans ce cadre pour lutter efficacement contre ce fléau à travers le renforcement des capacités des forces de sécurité intérieure et aussi la logistique» a conclu Son Altesse.

De son côté le ministre d’État a fait une brève présentation sur la situation sécuritaire et les différents foyers de conflit au Sahel et les efforts de l’État à lutter efficacement contre le terrorisme et les crimes organisés en dressant un bilan positif dans la lutte contre Boko Haram et l’État islamique au Nord-Mali. «Nous faisons face à trois foyers de tension à savoir le front de l'est de Boko Haram, de l'ouest frontière avec le Mali et la Libye et nous essayons avec l’appui de nos partenaires à faire tout pour sécuriser nos frontières et nos concitoyens et faire du Niger un havre de paix» a-t-il dit.

En parlant des relations bilatérales entre les deux ministères, M. Mohamed Bazoum a souhaité une coordination dans tous les domaines, particulièrement sur la question sécuritaire et celle relative au renforcement des capacités des forces de sécurité intérieure.

À Djeddah, le ministre d’Etat a rencontré nos compatriotes vivant en Arabie Saoudite pour échanger avec eux sur l’évolution de la situation socio-économique, politique et sécuritaire. C’était en présence du Consul de Djedda, SE. Sidi     Zakari.

En s’adressant à nos compatriotes, à Djeddah, M. Mohamed Bazoum les a encouragés à cultiver la solidarité et la cohésion entre eux, tout en respectant les règles et les lois du pays d’accueil.

Parlant de la sécurité, le ministre d’État a évoqué la guerre contre le terrorisme sur les fronts de l’ouest et l’est et les efforts de l’Etat «la sécurité est une priorité absolue, pour cette raison nous avons affecté beaucoup de moyens pour équiper nos forces de défense et de sécurité et améliorer aussi leurs conditions de vie» a-t-il affirmé

En évoquant la question éducative le ministre d’État a expliqué à nos concitoyens les vraies

raisons des différentes perturbations et grèves.

Abderahmane Mohamed Ben Hamaye

AP/MI/SP/AR/C

Imprimer E-mail

Politique