Orange Money 300%

Ouverture des journées européennes, à Bruxelles (Royaume de Belgique) : Placer la femme au cœur du développement

Issoufou Bxl 05 06 2018Les travaux des journées européennes de développement ont débuté hier mardi 5 juin 2018 à Bruxelles. Le thème central de ces journées porte sur la femme et les filles au cœur du développement. À l'occasion de l'ouverture officielle des travaux, plusieurs allocutions ont été prononcées par d'éminentes personnalités qui ont souligné l'importance du rôle de la femme dans le développement.

De façon unanime, les intervenants s’accordent à reconnaitre que la pleine expansion du rôle de la femme permettra à de nombreux pays, notamment du continent

africain, d'amorcer véritablement le développement et la croissance. Pour ce faire, les intervenants ont insisté sur la protection des femmes et des filles qui ne doivent plus souffrir ou être victimes de discrimination. Celles-ci doivent avoir les mêmes chances que la junte masculine pour promouvoir le développement, seule alternative crédible à même de favoriser le développement du continent.

L'Union européenne, par la voix du président de la commission, M. Jean Claude Juncker, a inscrit cette priorité au cœur des actions de son institution et mettra des fonds nécessaires à l'aboutissement de cette préoccupation. L'union européenne qui a déjà mobilisé des moyens conséquents pour permettre à de nombreux pays africains de mettre en œuvre toutes les politiques dans ce sens. L'UE qui aura à multiplier ses aides dans les années à venir afin d'atteindre tous les objectifs fixés pour l'épanouissement de la femme et de la jeune fille sur le continent.

À l'occasion toujours de l'ouverture officielle des travaux des présentes journées européennes de développement, on note entre autres les interventions très remarquées du président du Rwanda, Mr Paul Kagame, président en exercice de l'Union africaine, du président du Burkina Faso, Mark Christian Kabore,… qui ont tous opté pour un soutien accru et une meilleure prise en compte du rôle de la femme dans toutes les actions à mener dans le futur. Ceci pour faire du développement une réalité indéniable et assurer avec exactitude le décollage économique du continent africain.

Le Président de la République, SEM. Issoufou Mahamadou, autre hôte de marque de ces journées européennes de développement, a fait part de la volonté ferme du gouvernement de la république du Niger qui a accordé de tout en temps et en toute circonstance une place de choix à la femme. Laquelle était au centre de toutes les préoccupations de son gouvernement depuis son accession à la magistrature suprême du pays.

Le Président Issoufou a réitéré cette volonté de poursuivre toutes les actions en direction de cette couche vulnérable afin d'arriver à tous les objectifs fixés pour l'intégration totale des femmes dans les actions de développement. Seul gage de leur permettre de s'épanouir mais aussi et surtout de favoriser la croissance et sortir de la dépendance. Un message hautement apprécié par les partenaires et participants à la rencontre de Bruxelles qui ont noté cet engagement fort du président de la république.

Un engagement dont l’ensemble des partenaires présents à la réunion de Bruxelles ont décidé de soutenir de toutes leurs forces pour faire de la femme nigérienne un véritable moteur du développement.

Les travaux des journées européennes de développement se poursuivent activement où l'on s'attend à des annonces de gros soutiens pour faire de la femme un vrai acteur du développement sur le continent.

Tiemogo Abdoulaye /AP/Bruxelles

06 juin 2018
Source : http://www.lesahel.org/

Imprimer E-mail

Politique