Pourquoi les acteurs de la société civile sont-ils maintenus en détention ? : "Ils ont défié l'Etat..." (Kalla Moutari, ministre nigérien de la Défense)

Détention arbitraire et harcèlement judiciaire de M. Ali Idrissa, M. Moussa Tchangari, M. Nouhou Mahamadou Arzika et Me. Lirwana AbdourahmaneLe gouvernement nigerien est accusé de violations de droit constitutionnels par une trentaine d’ONG. Mais pour le ministre nigérien de la Défense, la détention des figures de la société civile est justifiée.

Ils sont en détention préventive dans plusieurs prisons du pays, dans l’attente de leur procès. Détenus depuis mi-mars, ces acteurs sont poursuivis pour plusieurs chefs d’inculpation : organisation et participation à une manifestation interdite et complicité de destruction de biens publics et privés.

Malgré les dénonciations d'une trentaine d'ONG, les acteurs de la société civile nigérienne sont toujours en prison. Mais pour le ministre de la défense Kalla Moutari, le Niger n'a pas de leçon à recevoir de la part de ces ONG. 

Ecouter l'audio : "Ils ont défié l'Etat..." (Kalla Moutari, ministre nigérien de la Défense)

 

06 juin 2018
Source : http://www.dw.com/fr/

Imprimer E-mail

Politique